REFLEXION

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE DE KHARROUBA : Une école au secours de l’enseignement

L’école nationale supérieure de Kharrouba demeure un fleuron pour la formation de professeurs d’enseignement primaire, moyen et secondaire, de par le sérieux qui règne au lieu et la haute qualité des études dispensées en connaissances théorie et pédagogiques, et surtout l’encadrement de haut niveau, assurant la formation.



Créée par le décret 14/231 en date du 25/08/2014, l’école nationale supérieure, après avoir été hébergée à l’INES, a fini par élire son siège à la faculté de médecine de l’université « Abdelhamid Ibn Badis » de Mostaganem, en bénéficiant de tout étage  pour son fonctionnement. Assurant la formation d’enseignants de haut niveau en langues arabe et française et en mathématiques, l’école est composée de 20 salles, 04 autres grandes salles, 04 amphithéâtres, 01 bibliothèque, 01 centre de calcul et des laboratoires de recherche. Elle reçoit  les bacheliers avec une bonne moyenne, allant de 14,5 et plus avec un entretien et un test d’aptitude à la profession d’enseignant. La formation dure de 03 à 05 années et comporte des phases en théorie, en pédagogie et de pratique. Les stages pratiques se déroulent au sein des établissements scolaires pendant une année avec des phases d’’observation, d’intégration et se soldent par la rédaction d’un rapport de stage, qui fera l’objet de sa présentation devant un jury qui évaluera le futur professeur. L’école  nationale supérieure est la troisième à l’échelle nationale et se charge de la formation  de professeurs  pour les cycles de l’enseignement ( primaire, moyen et secondaire ) , venant de 14 wilayas du pays  ( Chlef, Tlemcen ,Mostaganem, Saida, Sidi Bel Abbès, Mascara, Oran, Ain Témouchent,Relizane,Tiaret, Tissemsilt, El bayadh ,Bechar, Ain Defla ). Les professeurs d’enseignement primaire subissent une formation de 03 ans, ceux du moyen se forment au bout de 04 années, et en dernier, ceux du secondaire sont un cursus de formation d’une durée de 05 années. Des promotions sont déjà en  fin de formation dont  une promotion de professeurs d’enseignement  primaire  en langue française  de 32  étudiants et une deuxième de professeurs d’enseignement primaire en langue arabe de 43 étudiants. Son directeur, le docteur Mazari Abdelkader  souligne que l’école ne connait point de problèmes liés à son fonctionnement, et espère juste que cette dernière obtient un siège propre, suite à une fiche technique qui a été élaborée depuis l’année 2015.

L.Ammar
Dimanche 22 Janvier 2017 - 10:35
Lu 396 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma