REFLEXION

Droits politiques de la femme

Une part de la responsabilité incombe aux partis




Une part importante de la responsabilité de consacrer la volonté politique du président de la République d'améliorer les droits politiques de la femme algérienne incombe aux partis politiques, ont estimé vendredi à Alger des représentantes d'associations. Les partis politiques sont les vecteurs de la représentativité de la femme dans les instances élues, selon des présidentes d'associations ayant participé à une table ronde organisée par quotidien El-Moudjahid sur les droits politiques de la femme algérienne. Relevant la faiblesse de la représentativité de la femme au sein de l'actuelle Assemblée populaire nationale, des intervenantes au débat ont proposé aux partis politiques de "puiser" dans le mouvement associatif mais aussi parmi les femmes indépendantes pour une meilleure représentativité féminine.

Réflexion
Dimanche 1 Mars 2009 - 00:17
Lu 396 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 07-06-2020.pdf
5.47 Mo - 06/06/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+