REFLEXION

Djaballah évoque un possible report de la présidentielle !



La poursuite d’une forte contestation populaire dans la rue pourrait amener l’armée à reporter le scrutin présidentiel prévu le 12 décembre prochain, a estimé Abdallah Djaballah dans un entretien accordé cette semaine au magazine Jeune Afrique. « Si la contestation reprend massivement, il est fort probable que l’armée ajourne le scrutin », a affirmé le président du Front pour la justice et le développement (FJD-Adala), un parti qui ne présentera pas de candidat à l’élection présidentielle. En effet,  Dans un entretien paru dans l’hebdomadaire français Jeune Afrique, le leader islamiste, dont le parti ne participe pas au prochain scrutin présidentiel, ne voit pas d’autres solutions pour une sortie de crise pacifique. Il parie sur la poursuite du Mouvement populaire pour amener son mouvement, et l’opposition en général, à négocier en position de force avec le pouvoir.

Réflexion
Mercredi 16 Octobre 2019 - 17:22
Lu 385 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 13-11-2019.pdf
3.8 Mo - 12/11/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+