REFLEXION

Djaballah doute de la crédibilité de l’ANIE !



Le Front de la justice et du développement (FJD) d’Abdellah Djaballah a estimé que l’installation de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) est faite en dehors d’accords politiques et d’un consensus national, dont les lois étaient imposées unilatéralement, ce qui amène à douter de la crédibilité et de la transparence des élections. Le FJD a indiqué dans un communiqué,  «Notre parti demeure fidèle à ses principes, ses convictions et son parcours politique soutenant le peuple et ses revendications et ses positions en faveur du boycott du scrutin du 12 décembre 2019», a ajouté le même communiqué, préconisant par là même de ne pas continuer «à faire fi de la révolution populaire pacifique et de ses revendications légitimes,  d’œuvrer à la mise en place d’un système de gouvernance légitime efficient et juste capable à la fois de préserver les intérêts, protéger les droits et les libertés et d’aller sur une bonne voie vers le progrès et la prospérité », a réitéré le FJD. Le parti de Djaballah a affirmé, toutefois, qu’il est prêt à travailler avec tous les acteurs actifs de la société et les opposants dans le sens d’adopter un projet commun pour la prochaine étape dont les objectifs et les programmes doivent être clairs.

Réflexion
Dimanche 8 Décembre 2019 - 15:50
Lu 464 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma