REFLEXION

Des forces non-constitutionnelles gèrent le pays



Ces derniers jours, on a vu défiler, dans plusieurs médias, des serviteurs zélés du régime venus se livrer à un exercice routinier de retournement de veste, mais celui qui a été commis par la direction du RND est, sans doute, le plus spectaculaire ! Intervenant sur le plateau de la chaîne de télévision EL Bilad, le porte-parole du RND Seddik Chihab  s’est livré à une véritable séance de confession, reconnaissant dans la foulée que ces dernières années, l’Algérie a été dirigée par des “forces non constitutionnelles”, a-t-il lâché. Le RND cherche-t-il à éviter une dissolution ? En tout cas, les propos tenus par son porte-parole tendent à confirmer cette thèse. Intervenant, sur l’un des  plateaux de la chaîne de télévision EL Bilad, Seddik Chihab  a reconnu que le soutien apporté par son parti au cinquième mandat est le résultat d’un « aveuglement politique» et une attitude « aventuriste ».

Réflexion
Mercredi 20 Mars 2019 - 17:22
Lu 414 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 22-05-2019.pdf
3.3 Mo - 21/05/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+