REFLEXION

Des Dobermans dévorent le FLN à Mostaganem



La mort politique du FLN à Mostaganem, son candidat au sénat, dévoré par des dobermans, continue d’alimenter la conversation dans  la scène publique. L’un des députés s’est dépêché avant-hier au plateau de la télévision pour démentir toute ressemblance avec cette race de chien qui a dévoré cru le malheureux candidat au sénat du 29 décembre 2018. Certes, la thèse du meurtre est écartée par les enquêteurs, mais les indices détectés par la camera du ‘’Bouchi’’ ont révélé que la victime a été bel et bien dépouillée par des élus du FLN avant de le jeter aux dobermans, qui n'ont pris de lui qu'une bouchée. L’enquête toujours en cours tente de trouver  si les dobermans avaient la rage ou non ! Les militants du FLN, traumatisés, commencent à s’inquiéter en voyant les dobermans revenir à la Mouhafadha juste à la veille des élections du Senat, un retour marqué également par l’approche de  la présidentielle qui éveillent en eux le souvenir des dobermans qui ont attaqué la Mouhafadha en 2004.  Au lendemain des élections du Sénat, le candidat du FLN, déplumé, toujours sous le choc, préférait toujours ne pas en parler de son aventure avec les dobermans, ni de son argent volé. Son rêve de siéger près des dobermans à Alger, fut écarté, Dieu, merci, il a été sauvé d’un PIC, aujourd’hui, il ne pense plus revenir à la politique, cette politique des dobermans !

Réflexion
Vendredi 4 Janvier 2019 - 17:16
Lu 2646 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edititon du 25-03-2019.pdf
3.13 Mo - 24/03/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+