REFLEXION

Députés : Foutez-nous la paix !



« El hor Bel ghamza ouel berhouche bedbza » et  les faits le prouvent, en politique, les algériens  aiment bien être trompés, mais à pas à ce point là. Cela fait des décennies que les hommes  élus  pour nous représenter, nous  trompent outrageusement, et pourtant, ils en redemandent.  Partant de là, je pense  à ces députés qui ne veulent pas nous foutre la paix, après toutes les misères.     Chers députés vous devriez vous faire oublier   le temps que la mayonnaise retombe, car le temps de la reconquête est révolu  et il est trop tard de se  reconstruire son image. A vouloir absolument brûler les étapes, pour briguer encore la députation  qui est devenue une obsession,  ressemble à  un geste déplacé voire une erreur de jugement de votre part. Sachez messieurs, que nous avons plus que jamais besoin de compétences plutôt que de tous les politicards qui se croient indispensables et qui n’on pas comprit que le train à pris le départ  sans s’arrêter et sans vous. Une chose cependant ressort de toutes vos manigances  vieilles comme le monde, se sont aussi vos  errements, vos comportements limites qui ne sont que des histoires drôles et qui après votre départ seront  racontés aux générations que vous avez dépouillées, Alors, foutez nous  la paix, et faites profil bas partez  sans vous retournez et ayez un minimum de dignité.  Sans volonté de polémiquer, il est venu le  moment de  changer aussi sachez que vous êtes les malvenus  à ce rendez vous électoral. On veut bien vous fichez  la paix  si vous vouliez vous faire oublier pour une fois, surtout et de grâce, ne nous fournissez aucune explication, de toutes les façons, vu les mensonges  et les fausses promesses  nous n’avons que faire de vos litanies et de vos justifications. On en a marre, d’être représentés par  des girouettes car votre vent est porteur  de calamité au final avec le résultat que l'on connaît. Utilisez le peu d’intelligence, pour rester loin des urnes car elles risquent d’exploser rien qu’à votre présence de peur de refaire l’expérience des années passées.  A bon entendeur salut !

Réflexion
Vendredi 23 Mars 2012 - 11:32
Lu 299 fois
Edito
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 14-12-2019.pdf
3.5 Mo - 13/12/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+