REFLEXION

De quoi, se mêle Amnesty International ?



Amnesty International ou Amnistie internationale , cette organisation non gouvernementale, fondée un  19 novembre 1960  par un avocat britannique, qui s’est donné comme missions la défense des droits de l'Homme et le respect de la Déclaration universelle des droits de l'Homme, en militant notamment, pour la libération des prisonniers d'opinion, le droit à la liberté d'expression, l'abolition de la peine de mort de la torture et l'arrêt des politiques, semble encore se tromper d’adresse . Elle vient encore accabler l’Algérie, une fois de plus, d’être moins respectueuse des droits de l’homme, juste  pour quelques plaintes déposées par des avocats et d’autres associations qui n’ont pu obtenir des agréments. Malheureusement, ce rapport  ne reflète point la réalité des droits de l’homme que la constitution garantit de bout en bout, et ne présente point un regard objectif sur la situation de ces derniers. Il demeure truffé de contrevérités et autres allégations infondées qui ne font regrettablement que reproduire mécaniquement des stéréotypes désuets, d’appréciations partiales et de conclusions simplistes, selon le porte-parole du ministère des affaires étrangeres,M. Abdelaziz Benali Cherif . Ce dernier  souligne également , à ce sujet , que ‘’les allégations se rapportant à l’exercice des droits de liberté d’expression et de réunion, de la liberté d’association, de la liberté de religion et de conviction ou encore des droits des réfugiés, des migrants et des travailleurs qui s’inscrivent en   droite ligne des, errements auxquels nous a malheureusement habitués AI, errements qui disqualifient irrémédiablement ce rapport dont le manque de cohérence, résultat de l’amateurisme tout autant que des préoccupations médiatiques immédiates d’AI, est foncièrement évident’’. Cette  organisation parait avoir une dent contre l’Algerie, en continuant de faire dans la diffamation, et la diffusion d’informations mensongères pour induire en erreur l’opinion publique,  le confirmant d’une année à l’autre à travers ses ‘’chiffons’’.  Par malheur, et loin de toute transparence, cette organisation  continue d’observer  toujours un silence de cimetière  sur les crimes quotidiens aux Etats-Unis, où on compte plus d'un meurtre par arme à feu toutes les heures, soit plus de 27 homicides par jour ou encore 9.855 meurtres par an  où le nombre d’armes à feu est de 357 millions , dépassant largement le nombre de sa population (317 millions d’habitants depuis 2016).  Elle se tait également, toute honte bue,  sur les génocides des minorités et ne pipe aucun mot sur les massacres du peuple Syrien et la torture quotidienne de l’armée sioniste. Alors, où est donc son impartialité  qu’elle ne cesse de ‘’chanter ‘’ et  pour quelle parti ‘’roule’’-t- elle déjà ?

L.Ammar
Lundi 26 Février 2018 - 19:15
Lu 417 fois
Edito
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 11-12-2019.pdf
4.94 Mo - 10/12/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+