REFLEXION

DU NOUVEAU DANS LA GESTION DE LA COMMUNE D’ORAN : Le nouveau découpage administratif mis à l'œuvre



C'est bien grâce à la dynamique de l'actuel Secrétaire générale de l'APC d'Oran en l'occurrence, Hadj Fekha Benaoumeur poumon de cette importante municipalité avec une carrière exemplaire de par son sérieux ainsi que sa formation de  l'ENA ( Ecole Nationale de l'Administration) des années 1992, promotion Moufdi Zakaria a pu relever les défis en un temps record pour mettre en œuvre le nouveau plan de modernisation de la hausse des 06 nouveaux secteurs urbains qui vont passés de 18 au lieu de 12, et permettre une meilleure prise en charge des préoccupations des citoyens.  Pôle industriel, commercial et touristique par excellence, la commune d’Oran, dont la population dépasse 1,2 million d’habitants  connaîtra une nouvelle organisation à travers la création de 18 délégations communales, sur la base des besoins de la population, qui ont fait l’objet d’une étude élaborée par les autorités locales et approuvée par l’Assemblée populaire communale (APC) d’Oran, précise la même source. Ces six nouvelles structures répondent notamment à un souci de “synergie” dans la gestion du territoire pour répondre aux préoccupations des citoyens, selon le secrétaire général. Les propositions figurant dans ce nouveau plan de découpage vont toucher les quartiers importants et populeux de la municipalité qui seront scindés en deux entités : Hammou Boutlélis situé à Es-Seddikia, Ennasr (ex-Derb), Akid-Lotfi, El-Khaldia (ex-Delmonte), Mahieddine (ex-Eckmühl) et Fellaoucen (ex-Barki). Selon notre même interlocuteur  “la rationalisation des dépenses et la revalorisation des ressources communales sont des priorités les plus importantes pour renflouer  les caisses de la commune. L’APC d’Oran reste une commune d’avant-garde. Par ailleurs, on nous informe des changements opérés dernièrement par  l'actuel maire Boukhatem Noureddine sur intervention des élus de l'opposition qui ont ordonné le maire lors de la dernière session de délibération d'opérer des changements dans l'ensemble des compartiments, notamment les divisions et autres commissions par l'intégration des élus qui étaient hors circuit, ont finalement été appelés à occuper des postes de responsabilité au sein de cette importante municipalité  pour donner un nouveau souffle à cette deuxième ville d'Algérie. Ainsi, deux fervents élus ont été installés dans la commission des finances, notamment, l'élu Abbes Mohamed un expert financier receveur de la recette communale de Aïn Turck à été installé au poste de vice-président en compagnie de Mouad Abed  pour donner une dynamique, une nouvelle impulsion à cette importante municipalité de la ville d'El Bahia. Ce nouveau découpage fait partie d’une organisation administrative, touchant la décentralisation afin de répondre globalement au souci de la maîtrise du volume démographique des grands ensembles urbains et à une maîtrise territoriale. La ville d'Oran est appelée à connaître dans les tous  prochains jours ce nouveau découpage administratif.     

Medjadji H.
Dimanche 29 Septembre 2019 - 17:44
Lu 504 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 23-09-2020.pdf
3.28 Mo - 22/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+