REFLEXION

DOUAR EL-MEKABLIA (ACHAACHA) : Les habitants expriment leur mécontentement



Les habitants du douar « El Mekablia », relevant de la commune d’Achaacha, wilaya de Mostaganem ont exprimé dernièrement leur mécontentement, face à plusieurs problèmes, particulièrement contre la pollution de l’air causée par le déversement inconsidéré des déchets. En effet, les résidents de ce douar ont exprimé leur ressentiment quant à leur calvaire ayant trait à la santé publique, afin de préserver la santé de leurs enfants qui respirent chaque jour des odeurs nauséabondes et irrespirables qui provoquent des allergies différentes notamment les maladies des yeux et des poumons à cause des déchets jetés pèle mêle et de façon anarchique.  ‘’Personne ne se soucie de notre santé’’, a déclaré l’un des citoyens qui affirme qu’il est asthmatique et qu’il utilise quotidiennement la pompe à Inhalation. Les habitants lancent un appel pressant à l’adresse des autorités en vue de trouver une solution durable à cette décharge qui existe depuis près de deux décennies. Les habitants du douar « el Mekablia », soulèvent également le problème de raccordement anarchique de câbles électriques non isolés, une situation qui présente un grand danger pour la vie des résidents notamment les enfants, et les vieillards. Pendant l’hiver, alors se trouvant en  état de délabrement, les câbles qui alimentent en énergie électrique les différentes maisons sont en ébullition une fois au contact avec l’eau de pluie. De peur d’être électrocutés, certains habitants restent cloitrés chez eux et attendent des heures après la pluie pour sortir de leurs habitations. «A quand le revêtement de nos routes ?» C'est la question que les habitants de ce douar ne cessent de poser. Selon eux, plusieurs axes sont devenus impraticables, et leur état s'aggrave de jour en jour. De plus, ils présentent un vrai casse-tête pour les automobilistes qui l'empruntent quotidiennement, notamment les transporteurs. En outre, plusieurs tronçons ont été défoncés surtout avec les fortes pluies qui se sont abattues ces derniers mois sur la région. Dans ce douar, l'un des automobilistes nous dit : «Je passe parfois plus d’une demi heure sur cette route alors que cela ne devrait nécessiter que 10 mn tout au plus». De leur côté, les élus locaux semblent indifférents aux doléances de ces villageois et aucune initiative n'a été prise pour la réfection de cette route.              

Gana Yacine
Samedi 24 Mars 2018 - 17:43
Lu 221 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 22-01-2019.pdf
3.6 Mo - 21/01/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+