REFLEXION

DOUANES : Poursuite judiciaire contre le voyageur détenant plus de 1000 euros



Les voyageurs résidents et non-résidents en Algérie doivent désormais déclarer aux services douaniers les devises en leur possession dès que le montant atteint le seuil des 1.000 euros à l’entrée ou à la sortie du pays. Selon la direction générale des Douanes, «toute infraction à cette mesure expose le voyageur à des poursuites judiciaires». L’instruction adressée aux services des douanes au niveau des ports et aéroports du pays par la direction générale, ordonne d’appliquer à la lettre les mesures prises par la Banque d’Algérie concernant le transfert de devises. «Toute somme excédant de 35 euros la somme autorisée sera confisquée et des poursuites judiciaires seront également engagées contre chaque voyageur ne respectant pas la consigne», indiquent les Douanes algériennes. Pour ce qui est des voyageurs non-résidents en Algérie, ils peuvent faire sortir les devises importées et non utilisées dans le pays sur présentation d’un exemplaire du formulaire de déclaration d’importation visé par le bureau des Douanes et ce, à leurs arrivée sur le sol algérien. Lés voyageurs non-résidents sont également autorisés à exporter d’Algérie tout montant couvert par une autorisation de change de la Banque d’Algérie.          

Salim
Vendredi 1 Juin 2018 - 18:15
Lu 1069 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 21-06-2018.pdf
3.99 Mo - 20/06/2018





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+