REFLEXION

DJAMEL KAOUANE A SIDI BEL-ABBES : Le Ministre plaide pour une meilleure couverture médiatique

Lors de sa visite de travail et d’inspection effectuée ce lundi, à Sidi Bel-Abbès, le ministre de la communication, Djamel Kaouane, a recommandé la réception du nouveau siège de la radio locale dans les délais, afin de passer directement à la diffusion de 13 heures à 24h. Il a invité les représentants des organes médiatiques à assurer une meilleure couverture des événements et à accompagner régulièrement le développement local.



Néanmoins, il n'a pas caché sa déception devant le retard flagrant des travaux, accusé par les entreprises dans la réalisation du nouveau siège de la radio locale, affirmant que le respect des délais impartis n'aurait pas été respecté pour assurer la diffusion continue de 24/24 au lieu de 13 heures depuis près de 12 ans de l'existence de la radio locale. A cet effet, le wali de Sidi Bel-Abbès a décidé de couper court avec l’ancien promoteur, qui s'est fait remplacer par trois autres entreprises qualifiées, sachant que le projet a été lancé en 2015, fixant un délai de réalisation de huit (8) mois. Le directeur de la radio locale a quant à lui donné toutes les garanties   au ministre pour mettre en service la nouvelle radio de Sidi Bel Abbès d'ici 09 mois. Les travaux de gros œuvres seraient, selon les services techniques achevés, et  ceux du bloc administratif auraient dépassé de loin, le cap de plus de 90%. La seconde entreprise est chargée de réaliser la deuxième partie qui concerne le traitement des studios et la pose de filtrage, dans un délai de 8 mois.  Le taux d’avancement est estimé à 85 %. Le coût global du projet est évalué à 125 millions de dinars, érigé sur une superficie de 2000m². Interrogé sur le statut du journaliste et de la presse électronique, le ministre a souligné qu’il n’existe aucune distinction entre la presse privée et la presse publique « et  l’installation de l’autorité de régulation de la presse écrite,  va  étudier plus particulièrement ce volet, pour promouvoir et développer ce secteur d’une manière positive, également pour la presse électronique ,mais conformément à  la règlementation en vigueur ,tout en respectant la politique de régulation » a-t-il souligné.  Concernant le problème des zones d’ombre, le ministre a tenu à expliquer que son département œuvre sans relâche, à le résoudre progressivement, que 40 points de ces   zones d’ombre ont été éliminés. La délégation ministérielle, a visité le centre de diffusion de la TDA Rahal Zoubir de Sidi Hamadouche, avant de rencontrer le collectif de la presse écrite à la maison de la presse. Le représentant du gouvernement  a ensuite honoré les veuves de 4 journalistes correspondants de différents titres, par la remise des cadeaux symboliques.

B. Boufaden
Lundi 25 Décembre 2017 - 18:36
Lu 228 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma