REFLEXION

DISTRIBUTION DE 1000 LOGEMENTS SOCIAUX A BETHIOUA : Des citoyens de trois communes crient à la hogra

L'annonce de la distribution prochaine de 1000 logements sociaux destinés aux trois communes de la daïra de Bethioua notamment, le chef-lieu de la daïra et les deux communes de Ain El-Bia et Mers El Hadjadj, a suscité l’ire des citoyens et de la société civile du chef lieu de la commune de Bethioua, qui ont crié à la hogra, rappelant sur les réseaux sociaux que “la population de Bethioua est prioritaire”.



Ces logements, qui étaient destinés aux communes de Mers El-Hadjadj (300 unités), Béthioua (400) et Aïn El-Bia (300), sont réservés, selon notre source, aux demandeurs de logements sociaux de la daïra d’Es-Sénia. Ces logements situés à l’entrée du chef-lieu de daïra, à proximité des logements LPA, sont devenus une nouvelle source de l’irritation populaire qui s’interroge sur les raisons de ces choix d’attribution qui excluent pour ce premier programme les “7000 demandeurs de logements de Béthioua”.  Les habitants interpellent le wali d’Oran sur la réalité de leur quotidien, soulignant “le taux de pollution le plus élevé du pays à cause des rejets et émanations des gaz et déchets  toxiques” des différents complexes pétrochimiques implantés dans la zone industrielle de Bethioua avec comme conséquence la santé des nouveau-nés – on parle de 2/3  – atteints de maladies allergiques, asthmatiques  en sus du manque flagrant de toutes les infrastructures liées au bien-être du citoyen (éducation, loisir, santé…).  Pour rappel également, “tous les complexes pétrogaziers ont été construits sur des terres privées et titrées sans dédommagement et que nonobstant une zone industrielle florissante, Béthioua croule sous le chômage”.  Par ailleurs,  l'on apprend de sources proches des services de la wilaya d'Oran que plus de 23 000 logements en location-vente (AADL) et sociaux locatifs (LPL) seront distribués durant cette année, alors que la wilaya d'Oran a bénéficié d'un programme de 50 000 logements de différentes formules, dont 24 000 logements sociaux locatifs, 22 000 en location-vente et 4000 logements promotionnels aidés (LPA).

Medjadji H.
Samedi 18 Janvier 2020 - 16:03
Lu 310 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 21-09-2020.pdf
1.94 Mo - 20/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+