REFLEXION

DISPOSITIONS FISCALES DE LA LOI DE FINANCES 2020 : Les avocats protestent et boycottent les audiences



L’ensemble des avocats, à l’échelle nationale, ont décidé de boycotter mercredi les audiences, en observant des sit-in devant les sièges des différentes cours dans toutes les wilayas.  Cette journée de protestation à l’appel de l’Organisation des avocats, se veut comme une réaction aux nouvelles dispositions fiscales contenues dans la loi de fiance 2020, concernant la corporation des avocats.   « Cette journée de protestation vise à sensibiliser l’opinion publique et également le président de la République au sujet des préoccupations des avocats, car nous considérons injustes le nouveau mode de prélèvement » , explique un des avocats du barreau d’Alger. Les mêmes avocats s’étonnent que la Commission des finances de l’APN qui a auditionné leur syndicat n’ait pas pris en considération leurs propositions et réclament par conséquent, soit l’abolition de certaines dispositions de la LF 2020, soit le retour à l’ancien système, à savoir un versement forfaitaire unique de l’ordre de 12% sur la totalité des honoraires déclarées.  La grève du barreau à laquelle a appelé l’Union nationale des bâtonnats, a été massivement suivie, à Alger. Toutes les audiences, programmées en matinée, ont été reportées.

Ismain
Mercredi 15 Janvier 2020 - 15:17
Lu 843 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 05-08-2020.pdf
3.72 Mo - 04/08/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+