REFLEXION

DISPOSITIFS ANSEJ, CNAC ET ANGEM : Des mises en demeure aux bénéficiaires



Des banques ont adressé des mises en demeure à des bénéficiaires des dispositifs ANSEJ, CNAC et ANGEM, les sommant de rembourser les crédits contractés dans un délai de 15 jours ou des poursuites judiciaires seront engagées à leur encontre. Les banques réclament la totalité des sommes impayées, sans compter les indemnités de retards dont doivent également s’acquitter les jeunes promoteurs. « Nous attirons votre attention que vous n’avez pas remboursé vos dettes dans les délais impartis. A cet effet, nous vous rappelons la nécessité de tenir vos engagements », précisent les banques dans les missives adressées à des centaines de jeunes bénéficiaires des dispositifs de création de petites entreprises. « Vous êtes priés de vous adresser aux agences accompagnatrices pour rembourser vos crédits dans un délai de 15 jours à partir de la date de réception de cette deuxième et dernière mise en demeure »,  expliquent aussi les responsables des banques qui précisent que « les procédures judiciaires seront engagées après l’expiration du délai accordé».  La question concernant le remboursement des dettes des jeunes promoteurs bénéficiaires de crédits dans le cadre de l’ANSEJ, notamment, a été posée à plusieurs reprises. Et à chaque fois, le gouvernement intervenait pour retarder le paiement en accordant des délais supplémentaires aux concernés.

Ismain
Mercredi 7 Février 2018 - 18:43
Lu 718 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma