REFLEXION

DISCOURS DE GAÏD SALAH A BECHAR : ‘’L’heure des comptes est arrivée’’

Ahmed Gaïd Salah a réitéré son appel au dialogue comme solution à une sortie de crise. « Le chemin d’une sortie de crise nécessite d’emprunter la voie du dialogue » estime le chef d’état major de l’ANP.



Ce dernier a insisté, dans un discours prononcé à l’occasion de sa visite en 3ème région militaire à Béchar, sur la solution constitutionnelle pour sortir de la crise actuelle. « L’organisation des élections présidentielles dans les brefs délais et dans les meilleures conditions de transparence et de crédibilité constitue un élément fondamental que requiert la véritable démocratie à laquelle ne croient pas, malheureusement, certains adeptes de la surenchère politique et idéologique qui considèrent les élections comme un choix plutôt qu’une nécessité » a affirmé Gaïd Salah. ‘’Nous avons affirmé à maintes reprises que les clés de sortie de cette crise se trouvent entre les mains de ceux qui nourrissent en eux-mêmes la vertu de l’altruisme, soit le rejet de tout égoïsme, qu’il soit centré sur une personne, un parti ou autre, en faisant prévaloir l’intérêt de l’Algérie au-dessus de tout autre intérêt. Et il est évident que la clé la plus importante est précisément la voie du dialogue entre tous les acteurs sérieux et sincères’’, a souligné Gaïd Salah lors d’une rencontre d’orientation tenue en présence des cadres et des personnels dudit Secteur Opérationnel suivie par l’ensemble des personnels des unités de la Région via visioconférence. S’agissant des dossiers de corruption pris en charge par la Justice algérienne, le général de corps d’armée a souligné la détermination du Commandement de l’Armée nationale populaire à continuer d’accompagner les instances de la justice, avec une ferme conviction et un sens élevé du devoir, afin de leur permettre de traiter les dossiers lourds de corruption et d’exécuter, au mieux, leurs missions. ‘’L’heure des comptes est arrivée et le temps d’assainir notre pays de toute personne malhonnête qui s’est laissée tentée de troubler la vie quotidienne du peuple algérien par de telles pratiques et de tout ce qui a obstrué les horizons face aux Algériens et semé la peur, voire le désespoir en l’avenir’’, a-t-il annoncé.

Ismain
Lundi 17 Juin 2019 - 18:11
Lu 1144 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 17-10-2019.pdf
3.62 Mo - 16/10/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+