REFLEXION

DIRECTION DE LA CONCURRENCE ET DES PRIX : 260 locaux commerciaux fermés durant les 11 derniers mois

Dans le cadre du contrôle de la qualité et de la répression des fraudes, 260 locaux commerciaux ont fait l'objet de fermeture sur décision administrative. Pour son bilan des 11 mois de l'année en cours(2016), la direction de la concurrence et des prix (DCP) de la wilaya de Mostaganem a effectué 3540 descentes sur le terrain au niveau de plusieurs communes. 853 d'entre elles concernent le contrôle de la qualité et la répression des fraudes et 2166 concernant les pratiques commerciales.



Les descentes inopinées se sont soldées par 1091 contraventions dont 870 concernent les pratiques commerciales et 210 liées à la qualité des produits ainsi qu’aux fraudes. Les dossiers y afférents ont été mis à la disposition du tribunal compétent pour poursuites judiciaires. Dans le cadre des services commerciaux proposés au consommateur. D'après notre interlocuteur, plus de 1.5 quintal de viande rouge et blanche ont été saisis. Les brigades de contrôle de la qualité et de la répression des fraudes ont relevé, aussi, des pratiques commerciales illégales ; le défaut d'hygiène dû essentiellement au nettoyage insuffisant, le non-respect de la chaîne du froid, la conservation prolongée, les mauvaises conditions de rangement, de stockage ou de protection, le défaut de cuisson, la conservation de sauce ou jus de cuisson. Les saisies ont touché principalement les produits électroménagers, les produits alimentaires, les pièces détachées et les boissons alcoolisées. Ces produits ont été orientés vers les services des domaines pour la vente aux enchères. Les causes de ces saisies sont particulièrement le défaut de facturation et la non-détention du registre du commerce. Par ailleurs, la DCP de la wilaya s'apprête à créer des subdivisions à travers quelques-unes des daïras, du moins les principales, celles qui connaissent une forte activité commerciale. Reste que beaucoup de moyens sont à déployer par les autorités concernées pour que le contrôle soit permanent et efficace, sachant que le consommateur risque l'arnaque à tout moment avec la prolifération de produits contrefaits et l'accroissement des sous-produits qui ne répondent pas aux normes exigées de la qualité. 
 

Flih.s
Dimanche 4 Décembre 2016 - 20:05
Lu 339 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 30-12-2020.pdf
3.38 Mo - 29/12/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+