REFLEXION

DIALOGUE NATIONAL : Le panel s’engage à rencontrer la société civile

Après sa rencontre ce mardi avec celui du Front El-Moustakbel, Abdelaziz Belaid, le coordonnateur du panel de médiation et du dialogue, Karim Younès, a rencontré hier, mercredi le président du parti Talaï El-Houryate, de Ali Benflis.



En effet, le but de ces rencontres qui viennent de commencer est celui d’arriver à un consensus le plus large possible sur la relance de la machine politique à commencer par l’élection d’un président de la République. Ce mardi, le parti Front El Moustakbal a affirmé, par la voix de son président Abdelaziz Belaid, l'importance d'associer toutes les franges de la société au processus du dialogue en vue de parvenir à un consensus national garantissant l'organisation d'une élection présidentielle «transparente et régulière». «Le dialogue est le seul moyen civilisé pour sortir le pays de la crise qu'il traverse et aller directement à l'organisation d'une élection présidentielle libre et transparente pour raviver l'espoir et les aspirations du peuple algérien, édifier un Etat de droit et concrétiser les principes d'une démocratie réelle», a déclaré M. Belaid lors d'une conférence de presse à l'issue de sa rencontre, au siège de son parti, avec le coordonnateur de l'Instance de médiation et du Dialogue, Karim Younès. M. Belaid a fait savoir qu'il a évoqué avec M. Younes «les questions importantes ayant trait aux voies et moyens susceptibles de permettre la sortie du pays de la crise qu'il vit », mettant l'accent sur «l'impératif de mener le dialogue avec toutes les parties sans exclusive et marginalisation aucune». Saluant «les efforts déployés par l'institution militaire pour préserver la sécurité et la stabilité du pays», le président du front El Moustakbal a appelé tous les acteurs politiques et les organisations de la société civile à «redoubler d'efforts et à participer au dialogue afin de sortir le pays de la crise qu'il traverse». Pour sa part, M. Karim Younes a expliqué que l'Instance de médiation et de dialogue regroupant des personnalités nationales veille, dans le cadre des consultations menées avec toutes les parties, à améliorer et à consolider la relation entre la classe politique et la société civile en vue de prendre part à un dialogue sérieux, constructif et sincère pour parvenir à construire un avenir prospère au service de l'intérêt général». Dans ce cadre, il a rappelé la série de rencontres tenues avec plusieurs acteurs de la société soldées, a-t-il dit, par des plateformes de travail «que l'Instance s'attèle à débattre et à examiner pour faire sortir le pays de la crise actuelle sans exclusive ni marginalisation».

Ismain
Mercredi 21 Août 2019 - 19:06
Lu 526 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-09-2019.pdf
3.6 Mo - 18/09/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+