REFLEXION

DIALOGUE DES FORCES DU CHANGEMENT DU 6 JUILLET : Le parti FLN exclu



Non convié à la rencontre des partis et personnalités de l’opposition prévue le samedi 6 juillet, le secrétaire général du FLN, Mohamed Djemaï estime que les initiatives menées par ce qu’il a qualifié de « promoteurs de l’exclusion » seront « nulles et non avenues ». « Nous saluons toutes les initiatives de sortie de crise qui respectent le cadre constitutionnel, qui s’éloignent des périodes de transition et qui optent pour la tenue des présidentielles », a déclaré Djemaï dans un entretien accordé à TSA publié ce mercredi 3 juillet 2019. « Mais s’agissant des promoteurs de l’exclusion et de la marginalisation, je peux vous dire que leurs initiatives seront nulles et non avenues et sans effet sur la scène politique nationale. L’Algérie n’a pas besoin de courants politiques qui pratiquent l’exclusion dans la recherche d’une solution de sortie de crise », a-t-il estimé. Pour rappel, dans la rencontre de l’opposition prévue à l’Ecole supérieure d’hôtellerie et de restauration d’Ain Benian (ESHRA), laquelle est coordonnée par l’ancien ministre Abdelaziz Rahabi, il sera question de débattre d'«une feuille de route» de sortie de la crise politique que traverse le pays.                                  

Nadine
Mercredi 3 Juillet 2019 - 19:35
Lu 486 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 20-08-2019.pdf
2.63 Mo - 19/08/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+