REFLEXION

DGSN : Toutes les affaires de meurtre élucidées en octobre

Les services de la Sûreté nationale ont réussi, en octobre dernier, à élucider les affaires d'homicide volontaire à 100 %, à la faveur des dernières techniques scientifiques en matière de recherche et d'investigation criminelle, selon une étude publiée samedi par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).



Dans ce cadre, les brigades criminelles de la police ont réussi, en octobre 2016, à "élucider 26 affaires criminelles liées aux homicides volontaires et aux cas de coups et blessures volontaires entraînant la mort dans le territoire de compétence de la sûreté nationale, perpétrés à l'arme blanche et à l'arme à feu". Cela a permis d'arrêter et de présenter 59 personnes aux juridictions compétentes, dont 26 accusés principaux et 33 acolytes. Pour les homicides volontaires, "les unités de la police appuyées par les éléments de la police scientifique et technique sont parvenues à élucider 10 meurtres et arrêter 36 personnes impliquées qui furent  présentées aux juridictions territorialement compétentes". Concernant les affaires de coups et blessures volontaires entraînant la mort, 23 personnes impliquées ont été arrêtées et présentées devant la justice. Selon l'étude, les bagarres et les provocations figurent parmi les principales causes des homicides volontaires qui viennent en tête du classement avec 61,53 % suivis des vols (19,23%), des disputes familiales (07,69%) puis des litiges liés aux transactions financières et à l'alcool (03,85%)".

Ismain
Dimanche 4 Décembre 2016 - 20:10
Lu 274 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 17-11-2018.pdf
3.04 Mo - 16/11/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+