REFLEXION

DGSN : La guerre aux parkings sauvages enfin déclarée



Les services de la DGSN ont arrêté quatre personnes à Tipasa dans le cadre de la guerre déclarée aux gardiens de parkings sauvages. La décision de la DGSN de s’attaquer à ce phénomène fait suite à l’assassinat d’un jeune estivant à Béjaïa par des voyous qui exigeaient de lui le paiement de la somme de 200 DA en contrepartie du stationnement de son véhicule. La DGSN appelle les citoyens à signaler tout dépassement de ce genre à l’avenir, en composant le 1548 pour éviter que le drame de Béjaïa se répète. Une coopération des citoyens avec les services de sécurité est nécessaire pour mettre fin définitivement au racket organisé dont se rendent coupables des voyous qui prennent les citoyens en otage sans que l’Etat n’intervienne pour imposer la loi. Cette lutte contre le diktat de ces hors-la-loi doit néanmoins être maintenue et ne doit pas être une opération ponctuelle pour calmer les esprits avant de revenir à la situation antérieure une fois le crime abject de Béjaïa oublié et ses auteurs jugés.        

Nadine
Dimanche 12 Août 2018 - 18:45
Lu 390 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 12-12-2018.pdf
2.67 Mo - 11/12/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+