REFLEXION

DEVELOPPEMENT LOCAL : Une rencontre sur la réalité de l’investissement à Oran

Une rencontre sur l'investissement et le développement local a été organisée par la wilaya d'Oran à la salle de l'Université des sciences (USTO), en présence du wali d'Oran Messaoud Djari, du conseillé du secteur économique du président de la République, M. Tebboune Abdelmadjid, des membres de la commission de sécurité, des investisseurs et des fellahs de la wilaya d'Oran.



Le wali d'Oran, dans  une brève allocution d'ouverture des travaux a souhaité la bienvenue aux présents. Ensuite le président de la commission d'investissement au niveau du cabinet de la wilaya d'Oran a fait une présentation  sous le titre: "Investissement dans la wilaya d'Oran  Réalité et perspectives", sachant que la wilaya d'Oran a une double vocation industrielle mais aussi agricole. La wilaya d'Oran dispose de  4 zones industrielles notamment la zone industrielle et  pétrochimique d’Arzew, la zone industrielle de Bethioua où sont installée l'usine Tosyali, la zone industrielle d'Es-Sénia et celle de Tafraoui. Concernant les demandes d’investissement, le président de la commission de l'investissement a déclaré que 3500 demandes ont été réceptionnées au niveau de la wilaya d'Oran, dont 900 ont été accordées et 37 actes de décision ont été délivrés aux nouveaux investisseurs. La wilaya d'Oran est très riche en potentialité et ressources financières de l'ordre de 120 milliards de dinars et 60.000 emplois  et une population salariale de 124.000  travailleurs. Le secteur touristique englobe à lui seul ,2000 hectares de zones touristiques s’étendant, sur  120 km de côte, 33 plages autorisées à la baignade, 180 hôtels en exploitation dans 9 communes, et 11 autres projets en cours de réalisation, en plus de 250 agences du tourisme. Le secteur agricole et des forêts s’étend sur 100.000  hectares répartis dans les 26 communes que compte la wilaya d'Oran avec 590 exploitations agricoles EAC. Et en dernier lieu l'on nous informe que la wilaya d'Oran  compte 7100 PME-PMI et 3500 unités industrielles. Par la suite ,le débat a été ouvert ,où les différents intervenants ont exprimé leurs préoccupations principalement liées aux obstacles les plus importants à la réalisation de leurs projets d'investissement, en plus de soumettre un ensemble de propositions, sur lesquelles le conseiller de l'économie M Khelaf Abdelaziz a répondu à de nombreuses réponses, et a également donné des explications sur la nouvelle politique économique dans le programme du président , qui vise à promouvoir les investissements et à encourager les initiatives qui créent de la valeur ajoutée et des emplois dans divers domaines.

Medjadji Habib
Dimanche 11 Octobre 2020 - 16:05
Lu 188 fois
Oran
               Partager Partager

Oran