REFLEXION

DEVELOPPEMENT DE LA SITUATION EN LIBYE : Tebboune reçoit le ministre turc des Affaires étrangères

Le Président de la République M. Abdelmadjid Tebboune a reçu mardi 07 janvier 2019, le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu pour examiner les derniers développements de la situation en Libye.



Ont assisté à cette rencontre qui s’est déroulée au siège de la Présidence, le directeur de cabinet de la présidence de la République, Noureddine Ayadi, le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, le Secrétaire d’Etat chargé de la communauté nationale et des compétences à l’étranger, Rachid Bladehane ainsi que l’ambassadeur de l’Algérie en Turquie, Mourad Adjabi, rapporte l’APS. M. Cavusoglu a entamé, lundi, une visite de deux jours en Algérie qui portera essentiellement sur les derniers développements de la situation en Libye et les moyens à mettre en œuvre pour transcender la crise actuelle et faire éviter les conséquences lourdes d’une aggravation de la situation pour le peuple libyen frère, mais aussi pour les pays du voisinage et tout l’espace méditerranéen et africain et même au-delà ». Le chef de la diplomatie turque passera également en revue au cours de cette visite « l’état des relations bilatérales et les moyens de leur donner davantage d’impulsion dans tous les domaines ». Pour rappel, l'Algérie a appelé, lors de l'audience accordée, lundi, par le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, au Président du Conseil présidentiel du Gouvernement d'union nationale (GNA) libyen, M. Fayez El-Serraj, la communauté internationale et le Conseil de sécurité en particulier à "assumer leurs responsabilités pour imposer le respect de la paix et de la sécurité en Libye". "Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune a reçu, lundi 6 janvier, le Président du Conseil présidentiel du Gouvernement d'union nationale (GNA) libyen, M. Fayez El-Serraj", a indiqué un communiqué de la Présidence de la République, ajoutant que "la rencontre s'est tenue en tête à tête puis a été élargie aux délégations des deux pays". Tenue dans une conjoncture sensible, suite à l'aggravation de la situation sécuritaire en Libye, la rencontre a permis aux "deux Présidents d'échanger les vues sur les outils et moyens idoines pour l'accélération du rétablissement de la paix, de la sécurité et de la stabilité dans ce pays frère". Ces entretiens ont été l'occasion pour le Président de la République de rappeler "la position constante de l'Algérie vis-à-vis de la crise libyenne, une position qui repose essentiellement sur le principe de non-ingérence dans les affaires internes des Etats".

Ismain
Mardi 7 Janvier 2020 - 15:37
Lu 275 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-01-2020.pdf
4.23 Mo - 18/01/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+