REFLEXION

DETOURNEMENT DE L’ASSIETTE DE L’USINE SONITEX A MOSTAGANEM : L’ex-wali Rabhi au banc des accusés

L’ex-wali Rabhi et un richissime homme d’affaires se trouvent au fond d'un énorme scandale de détournement de l’assiette de l’ancienne usine SONITEX d’une superficie de 11139 m² et des questions autour des disparitions des équipements et produits dangereux !



Un terrain bâti qui accueillait  l’usine de textile dissoute ‘’Icham ‘’ ex-Sonitex située au quartier résidentiel de la Pépinière en plein centre-ville avec vue sur mer  , a été attribué de manière gré à gré avec tout le matériel et équipements qui se trouvaient sur le site , en catimini un certain 18 juillet 2018, par l’ancien wali à la société ‘’Grand-Mosta’’ dirigée par M. Kara Mouloud Belkhodja, le frère du patron du groupe AZ pour réaliser un centre commercial sans respect des lois en vigueur, à savoir : (les enchères , soumissions ou autres).      
Cependant le poids de ce secret resté longtemps caché à l’opinion publique, a fini par se dissoudre dans un bol de vérité.  A la première lecture du dossier de la Sonitex, les documents parlent d’eux-mêmes de la gravité des informations et du massacre qu’a connu ce foncier. Pire encore le site a été cédé à l’heureux bénéficiaire avec tout le matériel et équipements qui se trouvaient à l’intérieur de l’usine ; un grand hangar en charpente métallique, un bloc administratif, 10 condensateurs et le plus grave concerne les trois (03) transformateurs électriques à base de polychlorobiphényles (PCB), qui contenaient de l’huile de refroidissement polychlorobiphényles (PCB), polluant organique persistant interdit à l’exploitation par décret 145/88  recensé par les services de la direction de l’environnement.  La question où sont passés ces matériaux et équipements ?

GRAND-MOSTA : UNE SOCIETE CREEE EN 20 JOURS BENEFICIE DU MEILLEUR FONCIER DE MOSTAGANEM
En effet, tous les arrangements ont été passés à la vitesse de la lumière, de la date de la création de la Sarl bénéficiaire du foncier à la date de la signature de l’arrêté de wilaya. La Sarl bénéficiaire de l’assiette foncière de la Sonitex a été créée par acte notarié à Alger en date 27 /05/ 2018. L’ancien wali a présidé la réunion d’étude des dossiers d’investissement le 14/06/2018, et durant cette réunion, l’ancien wali a donné son avis favorable d’octroyer l’assiette de la Sonitex en concession à la Sarl GRAND-MOSTA : c’est-à-dire 23 jours après la création de ladite Sarl. Et 25 jours après, la Sarl obtient l’arrêté définitif de la possession de l’assiette de l’ancienne usine Sonitex d’une superficie de 11139 m² pour la réalisation d’un centre commercial en date du 18/07/2018 (Arrêté sous le numéro 1993 du 18/07/2018. Au total l’opération de l’affectation de ce site a duré moins de 50 jours !
Voilà l’historique du plus grand scandale foncier à Mostaganem perpétré par un commis de l’Etat en plein exercice. Une assiette qui a été retenue par les anciens walis pour la réalisation d’un hôtel de la chaine hôtelière (Sheraton) , offerte sur un plateau d’argent au frère du patron d’AZ, et ce n’est pas tout, d’autres révélations seront publiées très bientôt et vont  sidérer l’opinion publique et mettront toute la lumière sur le passage scandaleux des anciens walis à Mostaganem et les oligarques hommes d’affaires qui ont joui de leurs amitiés.       

 

Riad
Samedi 22 Février 2020 - 16:14
Lu 19565 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 16-07-2020.pdf
3.59 Mo - 15/07/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+