REFLEXION

DETOURNEMENT DE 800 HECTARES DE TERRAINS FORESTIERS : Le Conservateur des forêts d’Oran limogé

Les membres de la commission d'enquête ministérielle sur la mauvaise gestion de conservation des forêts à Oran ont fini par la décision de limoger le Conservateur des forêts en la personne du colonel Bouziane Abdelkrim pour les motifs de mauvaise gestion suivis d'attribution illégale des parcelles de terrain forestier aux hauts responsables.



En effet, cette commission, a été mise en place à la demande du wali d'Oran  Mouloud Chérifi, qui a invité la Direction générale des Forêts à mettre à plat le bras de fer opposant, depuis plusieurs jours, les forestiers à leur directeur. Dans cette affaire, l'on nous informe que 800 hectares de terrains forestiers ont été attribués à tort au profit de la fille de Sellal dans la commune de Bethioua ainsi qu'à Oran Canastel 06 hectares à une ex députée  présidente d'une association de l'environnement sous la couverture de l'ex wali d'Oran Zaalane Abdelghani, à Bir El Djir aux fils de Hamel, et à Misserghine et Boutlélis aux députés et sénateurs de la wilaya d'Oran. Pour rappel, des agents de la  Conservation des forêts de la wilaya d’Oran, se sont soudainement soulevés contre leur direction demandant le départ de leur premier responsable, le directeur de la Conservation des forêts de la wilaya. Nombreux ont été ces agents qui ont vite fait de rallier ce mouvement tout en adoptant aussi rapidement la revendication qu’ils maintiennent à savoir destituer leur directeur. D’ailleurs, ils ont brandi des banderoles, où on pouvait lire «dégage, on refuse de travailler avec le conservateur et on demande son départ, on demande une commission d’enquête pour faire la lumière sur les biens forestiers de l’Etat, la richesse forestière n’est pas à vendre». De tels écriteaux, affichés tout hauts, colportent des accusations gravissimes pointant du doigt le premier responsable des forêts de la wilaya d’Oran. Cette guéguerre a vite fait de transformer en tirs croisés marqués par la diffusion des communiqués dans lesquels chacune des parties reproche des faits à l’autre. Des membres du bureau syndical de la Conservation, ont diffusé un communiqué dans lequel ils ont apporté leur soutien au conservateur des forêts estimant que ce dernier «a consenti d’énormes efforts dans le cadre de la gestion de l’administration des affaires des forêts et la protection de la richesse forestière que recèle la wilaya d’Oran».Le (les) rédacteur (s) dudit avertissement, ont été astringents et résolus en requérant le départ diligent, sans exploratoire ni encore de quelconque formalités du Conservateur des forêts. Ce communiqué a été émargé par le secrétaire général du syndicat. Ce qui a envenimé la situation déjà tendue. Des membres du bureau du syndicat ont sur le champ, répondu eux aussi, à l’issue d’une session extraordinaire qu’ils ont tenue autour d’un seul mot d’ordre tournant autour du retrait de confiance du secrétaire général du syndicat.

 

Medjadji H.
Mardi 3 Septembre 2019 - 17:50
Lu 28400 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 19-09-2019.pdf
3.6 Mo - 18/09/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+