REFLEXION

DETOURNEMENT D’UNE ASSIETTE FONCIERE DE 2000 M² : Encore une affaire pour Abdelkader Zoukh



Un juge d’instruction près le tribunal de Dar El-Beida a convoqué l’ancien président du Mouloudia d’Alger (MCA) pour l’interroger dans une affaire de détournement d’une assiette foncière de 2000 m² à Chéraga, un terrain concédé par l’ancien wali d’Alger à Omar Ghrib, l’ancien président du MCA.  Selon des sources médiatiques, cet ancien dirigeant du grand club Algérois, l’un des clubs de football les plus populaires dans le pays, a été convoqué par le juge d’instruction en compagnie de l’actuel chef de l’APC de Cheraga pour qu’il s’explique et soit entendu dans une affaire de vente à un promoteur immobilier privé d’une assiette d’investissement de 2000 m². Cette assiette foncière a été cédée dans des conditions douteuses par l’ancien wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, aux alentours de la forêt de Bouchaoui. Il s’agit d’une énième affaire dans laquelle est cité Zoukh qui jouit toujours de sa liberté en dépit de son implication flagrante dans plusieurs dossiers de corruption, de trafic d’influence et de dilapidation de deniers publics. La prochaine comparution de Zoukh devant le tribunal de Sidi M’hamed est prévue le 19 février prochain à l’occasion du procès très attendu de l’ex-patron de la DGSN, Abdelghani Hamel, pour lequel il avait cédé d’importantes assiettes foncières. Rappelons que le17 juin 2019 le Juge enquêteur près la Cour suprême avait ordonné le placement sous contrôle judiciaire de l'ancien wali d'Alger, Abdelkader Zoukh ainsi que la mise en liberté du wali d'El Bayadh, Khanfar Mohamed Djamel. Le Parquet général avait fait appel de cette décision devant la chambre d'accusation, dans les délais légaux. "Abdelkader Zoukh était poursuivi pour octroi d'indus avantages au titre de l'octroi de marchés publics et contrats, conformément à l'article  26 de la loi 01-06 relative à la prévention et à la lutte contre la corruption" et "abus de fonction", conformément à l'article 33 de la loi 01-06 relative à la prévention et à la lutte contre la corruption. Khanfar Mohamed Djamel a, quant à lui, été auditionné pour "abus de fonction" conformément à l'article 33 de la loi 01-06 relative à la prévention et à la lutte contre la corruption et "dilapidation de deniers publics" conformément à l'article 29 de la loi 01-06 relative à la prévention et à la lutte contre la corruption", avait précisé un communiqué.

Réflexion
Vendredi 14 Février 2020 - 15:43
Lu 4299 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 20-02-2020.pdf
3.9 Mo - 19/02/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+