REFLEXION

DETOURNEMENT D'UN BIEN FORESTIER A TIARET : Le directeur de la Conservation foncière placé sous contrôle judiciaire

Mardi 9 juin 2020, le magistrat-instructeur près le tribunal de Frenda a ordonné la mise sous mandat de dépôt de 5 personnes et la mise sous contrôle judiciaire du Conservateur foncier de la wilaya de Tiaret, apprend-on auprès de sources proches du parquet de Frenda.



Nos sources ajoutent que le directeur des Domaines, le directeur du Cadastre, le directeur de la Conservation foncière, ainsi que plusieurs fonctionnaires relevant des directions citées ont été présentés devant la justice dans une affaire liée à la falsification d'un livret foncier en faveur d'une personne ayant pignon sur rue et les griefs retenus contre eux  sont le faux et usage de faux ainsi que la falsification de documents authentiques, précisent nos sources. Rappelons que cette affaire a été relatée par le journal "Reflexion" qui a été saisi par un groupe de plaignants, victimes du détournement d'une superficie agricole située au cœur de la forêt dense d'El-Gaada à Frenda. Cette superficie de 60 hectares a été louée à un groupe d'autochtones, liés par une convention avec la conservation des forêts. Cependant, une autre personne s'est rapprochée de la Conservation foncière avec de faux documents et s'est fait délivrer un livret foncier pour l'exploitation de la superficie citée, soit 60 hectares à des fins d'agriculture.  Les profondes investigations menées par les services de police judiciaire de la sureté de Frenda, avec l'appui de l'autorisation d'élargissement de compétence territoriale, ont abouti aux tenants et aboutissants d'un véritable scandale au niveau de la Conservation foncière de Frenda. Pour simple rappel, une commission d'enquête dépêchée par les services de la Présidence de la République serait à pied d'œuvre dans la wilaya de Tiaret, en notant que la direction des Domaines est dans le viseur de cette commission, suite aux dossiers explosifs remis aux services de la Présidence de la République. Ces  dossiers font état de dépassements, de dysfonctionnements, d'abus de pouvoir et plus spécifiquement de ventes des biens de l'Etat au dinar symbolique. L’audition du directeur des Domaines par les membres de la commission était prévue ce mercredi 10 juin. 

Abdelkader Benrebiha
Mercredi 10 Juin 2020 - 18:11
Lu 1149 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma