REFLEXION

DES PERSONNES INFLUENTES DANS LE VISEUR DE LA JUSTICE : Le directeur des domaines de Tiaret limogé

Le passage de la commission d'enquête dépêchée par les services de la Présidence de la République, a été d'un impact salutaire, visant à l'assainissement du secteur névralgique des domaines de la wilaya de Tiaret, lequel a fait objet de plusieurs dénonciations illustrées par des correspondances adressées aux hautes instances de l’Etat.



Il est à noter que les minutieuses opérations d'enquête ont révélé des dysfonctionnements et des irrégularités, voire des dépassements majeurs et des violations, en soulignant que les membres de la commission, se sont interrogés sur les réticences observées par l'inspection générale, interpellée à plusieurs reprises pour l'étude de dossiers "explosifs», cependant restés dans des conditions douteuses.  Les changements opérés au niveau de la direction générale du domaine national et aussi au ministère des finances, ont fait " bousculer" certains réflexes et les exigences de transparence ont pris le dessus dans des  desseins de nouvelles visions de la Présidence de la République, engagée dans  une lutte sans merci contre toutes les images de corruption visant à déstabiliser l’économie  nationale et aussi la quiétude sociale. Dans ce contexte, le scandale foncier qui a coûté la prison à plusieurs responsables, a fait révéler d'autres "bretelles «d’investigations, qui ont fait révéler d'autres scandales ayant des liens trop étroits avec des dossiers gérés par la direction des domaines.  La meilleure illustration, en est le fameux dossier de la vente des 160 lots de terrain, y compris des extensions recensées dans une opération de "collecte" de poches vides à des personnes influentes, et ce parallèlement à l’opération de recensement de poches vides, menée par les services de la direction de l'urbanisme. C’est  l'audition du Conservateur foncier de Tiaret,  actuellement en prison, qui a permis aux enquêteurs de dresser "une carte" de relais entre responsables et personnes influentes et ayant pignon sur rue. Cette commission dépêchée par les services de la Présidence a saisi la direction générale du domaine national; laquelle a pris la décision de relever le directeur des domaines de la wilaya de Tiaret de ses fonctions, ce mardi 23 juin 2020. Selon une source responsable à haut niveau, des poursuites judiciaires sont au menu et plus particulièrement après que le dossier des 160 lots a refait surface et aussi l'affaire de plus de 50 livrets fonciers dont a bénéficié le richissime Tahkout; patron de T.M.C Hyundai, actuellement incarcéré à la prison d'El-Harrach, apprend-on en exclusivité, auprès de sources généralement bien informées .Est-il utile de rappeler que le directeur des domaines de Tiaret a comparu dernièrement devant le magistrat-instructeur, prés le tribunal de Frenda pour une affaire relative au détournement de 60 hectares relevant du domaine forestier, ainsi que la délivrance d'un faux livret foncier à une personne ayant pignon sur rue à Frenda, comme nous l'avons rapporté dans nos éditions antérieures .

Benrebiha Abdelkader
Mercredi 24 Juin 2020 - 17:30
Lu 1430 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma