REFLEXION

DES CITOYENS REVENDIQUENT LE DEPART DU MAIRE ET DE L’EXECUTIF : Sit-in devant le siège de l'APC de Mahdia

Dimanche 19 janvier 2020, des dizaines de citoyens se sont rassemblés et ont observé un sit-in devant le siège de la mairie de Mahdia, à 50 km du chef-lieu de wilaya de Tiaret, apprend-on auprès de nos sources présentes sur les lieux. Les sources ajoutent que ces contestataires ont exposé publiquement leurs revendications, dont le retard qu'accuse l'affichage de la liste des bénéficiaires de logements sociaux, et aussi les problèmes liés à l'absence du développement local et au chômage.



Ces citoyens conscients de la dégradation de leur cadre de vie, reconnaissent que la commune vit dans une situation critique. Faudrait-il rappeler que cette liste a été derrière plusieurs problèmes et fait actuellement l’objet d'une enquête très avancée comme nous l'avons rapporté dans nos précédentes éditions. En notant que la privatisation de certaines sociétés a généré un taux de chômage qui est en hausse, en dépit de certains programmes économiques qui répondent aux règles du clientélisme, avancent quelques contestataires qui ajoutent que la communication avec les responsables locaux connait un grand déficit, et que l'actuelle assemblée populaire manifeste une passivité par laxisme, eu égard au cumul de graves problèmes qui font irruption et qui paralysent le développement local. Nos sources nous rappellent que le projet de la voie ferrée est en arrêt et les employés sont au chômage. Selon une source responsable, la liste des 180 bénéficiaires de logements sociaux subit des enquêtes administratives et qu'un quota de 500 lots de terrain a été programmé pour satisfaire d'autres citoyens nécessiteux. A cela s'ajoutent plusieurs programmes dont a bénéficié la commune, à l'exemple de l’aménagement urbain qui a touché la cité "zarij" ainsi que l'attribution de 650 logements sociaux et d'autres projets qui sont en cours de réalisation ou encore de lancement. Notant que le douar "Ouled Hillal" a bénéficié d'un projet d’aménagement urbain et que le centre urbain de la commune a bénéficié d'un projet consistant illustré par le renouvellement de la canalisation des eaux usées ainsi que les travaux d'entretien de la piscine communale et l'affectation d'une station de taxis. Le maire contacté par nos soins, nous dira que le scanner fait l’objet de négociations avec le directeur de la santé et de la population. Et s'agissant de l'absence du chef de daïra, ce dernier est en convalescence suite à une brusque maladie, en notant que les portes de la mairie ont été toujours ouvertes et que la participation des citoyens à la gestion est une exigence civilisationnelle. En réponse à une préoccupation relative au projet de la voie ferrée qui fait passage du coté de la commune, le maire dira que cela dépasserait ses prérogatives.

Abdelkader Benrebiha
Lundi 20 Janvier 2020 - 15:58
Lu 553 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma