REFLEXION

DERNIER CLASSEMENT DU MAGAZINE ‘’NEW AFRICAN’’ : Messahel et Haddad parmi les plus influents d'Afrique

Le magazine « New African », qui appartient au groupe médiatique Jeune Afrique a cité quatre personnalités algériennes parmi les plus influente d’Afrique. Le plus représenté et le plus médiatisé est sans nul doute Abdelkader Messahel, le ministre des Affaires étrangères. Une année passée à la tête de la diplomatie algérienne , Abdelkader Messahel est aujourd’hui le ministre qui compte sur la scène régionale et internationale, grâce à la sagesse du Président Abdelaziz Bouteflika .



Le Ministre Messahel connaît personnellement nombre d’acteurs majeurs  sur la scène africaine et intervient sur des dossiers aussi divers et sensibles que la lutte contre le terrorisme, l’extrémisme violent et la déradicalisation, le phénomène migratoire, la crise malienne et le conflit libyen, pour ne citer que ces grands thèmes. Le magazine de l’Afrique souligne que le Ministre Messahel entend laisser son empreinte sur les grands dossiers. Signe de détente, avec le Maroc, l’accueil chaleureux de son homologue marocain, Nasser Bourita, le 21 janvier, au cours de la conférence Dialogue 5+5 sur la Méditerranée. D’autre part, Messahel tente de regagner la confiance de la communauté internationale en réitérant l’engagement de l’Algérie dans les dossiers malien et libyen. Pour les autres personnalités algériennes, magazine « New African », a dressé le portrait de Leila Zerrougui, Chef de la plus importante mission onusienne de maintien de la paix au monde, en RD Congo, de Ali Haddad, président du Forum des chefs d’entreprise et M’hamed Kouidmi, jeune entrepreneur, gérant de la start-up Business Wise.
Leila Zerrougui
En Algérie, sa nomination a été vécue comme une consécration. Dès le 1er février, Leila Zerrougui dirigera la plus importante mission onusienne de maintien de la paix au monde, en RD Congo. Elle compte plus de trente ans d’expérience dans le domaine du respect de l’État de droit et de la protection des civils, et a démontré ses compétences en matière de gestion et de leadership. Elle a également été Représentante spéciale du secrétaire général des Nations unies pour les enfants et contre les conflits armés de 2012 à 2016 et Représentante spéciale adjointe du secrétaire général et chef adjoint de la Monusco de 2008 à 2012.
Ali Haddad
Qu’il agace certains partis politiques, des chefs d’entreprise, qu’il choque lors de réunions décisives, ou qu’il assure le spectacle lors de grands événements, Ali Haddad poursuit sa fulgurante ascension. Le président du Forum des chefs d’entreprise n’a que faire des critiques, même les plus virulentes, selon le magazine.
M’hamed Kouidmi
Le jeune entrepreneur algérien déclare la guerre au chômage en Algérie à travers sa start-up Business Wise. Cette entreprise a conçu un accélérateur d’emploi algérien, le programme Mahara’TY qui offre une formation intensive pour les étudiants qui cherchent un emploi ou qui veulent créer leur propre emploi. L’Algérie compte 1,6 million d’étudiants. À travers le parcours Mahara’ty, qui s’étale sur vingt jours de formation, M’hamed Kouidmi poursuit son travail qui s’inscrit dans le développement de projets à fort impact social qui visent à autonomiser les économies locales et qui promeut la durabilité et l’égalité des chances et le genre.

 

Ismain
Vendredi 2 Février 2018 - 16:56
Lu 515 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 16-08-2018.pdf
2.96 Mo - 15/08/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+