REFLEXION

DEPART MASSIF DE FONCTIONNAIRES EN CONGE ANNUEL : Les administrations publiques tournent au ralenti à Oran



Comme à l’accoutumée, en cette période estivale, de nombreuses administrations publiques à Oran  sont presque vides, tournant au ralenti. Une situation pénalisante à plus d’un titre qui ne remonte pas, à dire vrai, d’aujourd’hui. Comme chaque année, en pareilles circonstances, les administrations publiques sont vides, ou presque. Il suffit d’effectuer un tour d’horizon à travers l’ensemble des administrations relevant des différents départements ministériels, les finances, la santé, la poste et les TIC, l’éducation nationale, la formation professionnelle, entre autres, pour se rendre compte dudit constat. La majorité des fonctionnaires sont en congé annuel, a tenu à dire, sous couvert d’anonymat, un cadre d’une direction de wilaya. Le départ massif en congé annuel est souvent suivi, reconnaît-il, par une régression des prestations de services accordées au citoyen. Certes, des dispositions de permanence sont généralement prises, mais elles ne sont pas toujours suffisantes, estime-t-il. Ceux ayant la charge d’assurer la permanence de certains services sont souvent dépassés. D’où l’explication des doléances exprimées par les administrés. Ces derniers sont appelés à prendre leur mal en patience et attendre la reprise des fonctionnaires. Rencontré au centre-ville, à proximité d’une grande poste de la place du Maghreb, un jeune homme, propriétaire d’un restaurant, n’a pas manqué de dénoncer une situation qui est loin d’être inédite. Visiblement exaspéré par ce triste constat qui porte un coup dur au service public et qui ne fait, selon lui, que ternir l’administration publique en général. À une situation conjoncturelle, à savoir le départ en congé annuel des personnels administratifs, il fallait que des mesures exceptionnelles soient prises, suggère-t-il. Si le congé annuel est un droit constitutionnel, le service public l’est également.                

Medjadji H.
Samedi 8 Août 2020 - 16:49
Lu 468 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 20-09-2020.pdf
3.68 Mo - 19/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+