REFLEXION

DEMANTELEMENT D’UN RESEAU INTERNATIONAL DE TRAFIC DE PSYCHOTROPES : Près de 12.000 psychotropes saisis à Mostaganem

Un membre principal d’un réseau international de trafic de psychotropes a été arrêté à Mostaganem, à bord de son véhicule de marque Renault et de type Clio et où il a été découvert plus de 11.600 comprimés de psychotropes, sous la marque de Pregabaline et Lyrica.



Conformément au dispositif de sécurité  établi par la DGSN pour  les fêtes du nouvel an et dans le cadre de la lutte contre la criminalité  sous toutes ses formes et plus particulièrement  contre le trafic de drogue, et sur la base d’exploitation d’informations faisant état  de la présence d’un de ces marchands de la mort, exerçant dans le commerce illicite de comprimés de psychotropes, par d’importantes quantités au sein d’un réseau. Lançant par la suite des enquêtes ayant duré près de deux mois de filature du suspect impliqué dans cette affaire, les éléments de la police sont parvenus  à  identifier  les voies de cette activité prohibée, les moyens utilisés et les lieux de stockage de ces poisons. En date du 26 décembre 2018, les éléments  de la brigade de lutte contre les stupéfiants de la police judiciaire de la  sûreté de wilaya de Mostaganem, sont également parvenus  à connaitre le temps et le lieu  se rapportant à une transaction sur  la livraison d’une importante quantité  de comprimés de psychotropes. Etablissant un plan minutieux, les policiers  ont fini par mettre  la main sur le principal suspect à bord de  son véhicule de marque Renault et de type Clio, immatriculé à Mostaganem, dans l’un des quartiers de la ville. Après  l’arrestation du mis en cause, âgé de 32 ans et la fouille de sa voiture, il a été découvert plus de 11.600 comprimés de psychotropes, sous la marque  de Pregabaline et de Lyrica, dissimulés à travers des caches. Toujours selon le communiqué de la police et suite aux éléments de l’enquête, l’accusé activait au sein d’un réseau international  de trafic de drogue, dont les ramifications touchent certains pays d’Europe, pour s’implanter à travers le territoire national et plus particulièrement les wilayas de l’ouest. Après les procédures judiciaires, l’inculpé sera présenté par devant la justice, pour répondre  des délits commis.

S. Bentoumi
Dimanche 30 Décembre 2018 - 20:31
Lu 2382 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 27-06-2019.pdf
3.26 Mo - 26/06/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+