REFLEXION

DEGRADATION DE L’ETAT DE SANTE DU GENERAL : L’avocat de Benhadid demande la relaxe

L’avocat Me Bachir Mecheri a révélé la dégradation dangereuse de l’état de santé du général à la retraite Hocine Benhadid, en détention depuis près de trois mois à la prison d’el-Harrach.



Dans une déclaration à la presse ce dimanche 4 août, Me Mecheri a averti l’autorité judiciaire sur la dégradation de l’état de santé du général Benhadid depuis son incarcération il y a  de cela 03 mois. Selon l’avocat « son état de santé ne cesse de se dégrader dangereusement. Il a fait l’objet d’une fracture et a subi deux interventions chirurgicales qui ont engendré une paralysie de sa mobilité », a-t-il précisé, décrivant un détenu au seuil de la mort. Mais, malgré cela a ajouté Me Mecheri, « le juge a refusé de l’entendre pour finaliser le procès-verbal récapitulatif, et le renvoyer devant le tribunal en vertu de la loi ». Pour rappel, le général à la retraite, Hocine Benhadid, a été arrêté,  le 12 mai dernier et placé sous mandat de dépôt à la prison d’El Harrach à Alger après son inculpation par le tribunal de Sidi M’hamed près la Cour d’Alger pour « atteinte au moral de l’armée et à la Défense nationale ». La raison de son incarcération, évoquée par son avocat, c’était une lettre ouverte adressée  au vice-ministre de la défense nationale le général-major Ahmed Gaïd Salah dans laquelle le général Benhadid avait exprimé sa position sur la crise que traverse le pays en proposant des solutions qui, selon lui, ne peuvent être trouvées dans la Constitution.

Ismain
Dimanche 4 Août 2019 - 20:04
Lu 388 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 20-08-2019.pdf
2.63 Mo - 19/08/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+