REFLEXION

DEFICIT BUDGETAIRE : Le gouvernement abandonne la planche à billets



Le ministre de Communication et porte-parole du gouvernement, Hassan Rabhi, a déclaré ce dimanche 23 juin que «  le temps du financement conventionnel, entamé depuis 2017 pour faire face au déficit budgétaire que connait le pays est révolu. En effet, M. Rabhi a expliqué en marge du lancement d’un programme de formation sur l’environnement au profit des journalistes, que « le Gouvernement a pris des mesures préventives qui permettront  de préserver notre économie contre des chocs ». Car selon lui, « le plus important est la responsabilité de la protection de l’économie du pays et la sécurisation de ses instituions est une affaire de tous ».  Le porte-parole du gouvernent a indiqué que « si nous travaillons fort et connaissons toutes les capacités du pays et si nous contribuons à la promotion du dialogue entre les membres de la même société nous pouvons passer pacifiquement à une nouvelle période ». «Assurez-vous l’Algérie ira bien, si Dieu le veut » a-t-il ajouté.      

Nadine
Dimanche 23 Juin 2019 - 18:23
Lu 437 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 20-08-2019.pdf
2.63 Mo - 19/08/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+