REFLEXION

DECOUVERTE D'UN ARSENAL DE GUERRE CHEZ UNE BANDE DE CRIMINELS : Saisie de 19 cocktails Molotov et des fusils de chasse à Misserguine

Agissant sur information, les éléments de la sûreté urbaine de la commune de Misserghine en étroite collaboration avec les membres de la brigade de renseignement et de recherche BR2 du service central de la police judiciaire ont mis hors d'état de nuire une bande de criminels, composée de quatre personnes âgées entre 20 et 25 ans, tous des repris de justice.



Ils  agissaient en toute impunité dans la localité de la municipalité de Misserguine munis d'un arsenal d'armes à feu soit 19  cocktails Molotov et des fusils de chasse qu'ils utilisaient dans chaque braquage  contre des citoyens. Ces malfaiteurs  sont   responsables de plusieurs actes de violence prémédités et des affrontements entre gangs rivaux , suivi d'atteinte à l’ordre public en violation et incitation à la violation du confinement partiel  a indiqué la cellule de communication et de relation publique de ce corps de sécurité. Cette affaire entre dans le cadre de la lutte contre la criminalité, notamment en ce qui concerne la lutte contre l’atteinte à l’ordre public et l’application du confinement partiel instauré dans la wilaya d'Oran pour prévenir la propagation de l’épidémie du coronavirus. L’investigation dans cette affaire a été déclenchée suite à des informations parvenues aux policiers faisant état de la présence d’un important lot de cocktails Molotov dissimulé dans un stade de proximité sis dans la commune Misserghine. Sur place, les  éléments de la police ont découvert un seau en plastique contenant 19 bouteilles de cocktails Molotov d’une capacité de 25 cl remplis d’essence et de sable, prêtes à utilisation. L’enquête en usant de la technologie GPS a permis d’identifier le principal mis en cause dans cette affaire. Après finalisation de la procédure auprès du procureur de la république près le tribunal Es-Senia, la perquisition du domicile du mis en cause a été opérée permettant aux policiers de saisir deux armes similaires à des fusils de chasse fabriqué traditionnellement et cinq bouteilles en plastiques remplis de matériaux incendiaires ( sable et essence). Poursuivant les investigations, les autres malfaiteurs ont été arrêtés. Cet arsenal était destiné à mener une bataille rangée contre des jeunes issus d’un autre quartier. Il était destiné à alimenter une guerre de gangs. Tous les mis en cause ont été présentés devant le magistrat instructeur près du tribunal d'Es-Senia pour les chefs d'inculpation d'organisation d'une bande de malfaiteurs en possession d'armes à feu, ont fait l'objet de détention préventive en attendant leur comparution en audience.

Medjadji H.
Samedi 25 Avril 2020 - 17:42
Lu 796 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 19-09-2020.pdf
3.52 Mo - 18/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+