REFLEXION

DECONFINEMENT PARTIEL A ORAN : Vers la reprise progressive de certaines activités



Suite aux différents actes de protestation et sit-in   organises  par des commerçants au niveau de  plusieurs localités d’Oran , la Direction du commerce  de la wilaya d’Oran réfléchit sur les meilleures voies permettant une reprise graduelle de l’activité gravement affectée par le confinement sanitaire. Excédés, des commerçants n’ont pas hésité à obstruer des rues pour exprimer leur courroux. Pour les organisations des commerçants, il y a «urgence d’assouplir les conditions de confinement pour certains métiers». Le président de l’Association nationale des commerçants et artisans (Anca), Hadj-Tahar Boulenouar, souligne que l’objectif de l’association est de «voir, avant la fin du mois, toutes les activités commerciales et artisanales reprendre». «Nous allons tenter de convaincre les autorités de la nécessité vitale de desserrer l’étau et de procéder à l’ouverture progressive de certaines activités, dans le respect du protocole sanitaire», révèle-t-il en évoquant, pour l’exemple, la réouverture des ateliers de menuiserie, de vente et fabrication de chaussures et de vêtements. Les commerces de textiles et d’habillement, les restaurants, les cafés et salons de coiffure ne devraient pas tarder, selon lui, à rouvrir. Il soutient toutefois que la réouverture de ces commerces doit se faire «dans le respect des gestes barrières, notamment le port obligatoire de la bavette, le respect de la distanciation sociale et des conditions inhérentes à chaque activité». Citant les cafés et restaurants, il a mis en avant la limitation du nombre de tables, le maintien d’une distance entre celles-ci, le port du masque pour le personnel en salle et en cuisine et l’utilisation des gobelets en carton ou en plastique.                        

Medjadji H.
Mercredi 3 Juin 2020 - 18:06
Lu 732 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 09-07-2020.pdf
5.43 Mo - 08/07/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+