REFLEXION

DECES D’UNE PARTURIENTE A DJELFA : 2 années de prison requises contre la gynécologue



Le parquet général prés le tribunal d’Ain Ouessara (Djelfa) a requis, jeudi, une peine de deux ans de prison femme assortie d’une amende de 100.000 DA à l’encontre de la gynécologue poursuivie dans l’affaire de la parturiente décédée récemment avec son bébé. D’autres peines d’une année de prison ferme ont été requises à l'encontre de chacune des autres personnes arrêtées dans cette même affaire, soit trois sages femmes, un directeur de permanence et un contrôleur médical. Lors de cette même audience qui a duré prés de 24h, le parquet a, aussi, requis deux mois de prison ferme assortie d’une amende de 20.000 DA à l'encontre du staff chargé de la morgue de l’hôpital d’Ain Ouessara.                  

Salim
Vendredi 22 Septembre 2017 - 20:00
Lu 424 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 21-11-2018.pdf
3.12 Mo - 20/11/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+