REFLEXION

DE TRES LOURDS DOSSIERS EPLUCHES : La Cour des comptes enquête à la wilaya d'Oran

La Cour des comptes aurait passé, dernièrement, au crible les dossiers de gestion de la wilaya d'Oran , apprend-on d’une source proche des dossiers .En effet, durant plus d’une vingtaine de jours, des enquêteurs se seraient rendus aux différents services de la DRAG de la wilaya d'Oran et auraient épluché des dossiers au niveau des finances, de la comptabilité et des différents services de cette institution.



Toujours selon la même source, les enquêteurs se seraient même déplacés, sur des sites, pour voir de visu certains projets réalisés. Selon des indiscrétions, la commission se serait  penchée beaucoup plus sur la gestion antérieure de projets. On dit qu’elle se serait déplacée dans des sites abritant de grands projets «suite  à un rapport dénonçant la gestion des affaires des marchés publics, dont le ou les auteurs (dudit rapport), ayant requis l’anonymat, avaient adressé à toutes les autorités concernées». D’après certaines sources, la commission d’enquête se serait penchée sur la gestion de certains projets réalisés à partir de 2005, particulièrement ceux relevant du secteur de la jeunesse et des sports en compagnie de ceux réalisés par les ex walis  Boudiaf Abdelmalek et Zaalane Abdelghani. De gros et lourds dossiers de détournement et d’atteinte directe à l’économie nationale bien connus mais qui ont été bien cachés toutes ces années durant pour diverses raisons, commencent à apparaître et les langues à se délier. Une politique de l’omerta et des dépassements totalement passés sous silence, d’énormes dépassements qui ont causé un tort considérable au développement local et national, comme c’est le cas pour la wilaya d’Oran, où il a fallu la visite inopinée du ministre des Ressources en Eau, Ali Hamam à la station d’épuration d’El Kerma, pour s’apercevoir que le mégaprojet tant attendu au coût de 1400 milliards est toujours à l'arrêt. Lors de la présence de la commission sur place, une certaine tension, ébruitent plusieurs témoignages, a régné au niveau des différents bureaux et services. On rapporte notamment les incessants va-et-vient des agents et surtout les piles de dossiers ressortis partout dans les différents services.
La venue de cette commission de la Cour des comptes à  Oran a volé la vedette à la coupe d’Afrique, allant jusqu’à constituer le sujet de quasiment toutes les discussions à l’intérieur comme à l’extérieur de l’administration. Les mauvaises langues donnaient libre cours à des supputations sur de supposés «trous financiers signalés». L’événement a ravivé également les discussions autour de différents projets confiés, surtout à partir des années 2000, notamment à certaines entreprises par la wilaya et non la DLEP, comme le stipule la réglementation. Et en dernier lieu l'ont nous informe des détournements de logements de fonction des ex directeurs DAL et  autres cadres qui n'ont pas encore libéré des logements de fonction depuis plus de six ans sont toujours occupés par leurs proches frères et fils avec les voitures de service de la wilaya d'Oran.

 

Medjadji H.
Lundi 22 Juillet 2019 - 19:36
Lu 6506 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 20-10-2019.pdf
3.51 Mo - 19/10/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+