REFLEXION

DAIRA D’AIN EL TURCK : Les abonnés d'Algérie Télécom interpellent le wali

L'ensemble des propriétaires des complexes touristiques de la commune d’Ain El Turck en compagnie des résidents de cette municipalité balnéaire, sont confrontés à un épineux problème de perturbation des lignes téléphoniques et de l'internet, selon le propriétaire de deux hôtels à la rue de Paris, M Kaci Mohamed membre de l'APW d'Oran.



Ce dernier nous a avoué que "c'est une manière utilisée par les agents d'Algérie Télécom, pour multiplier les interventions et extorquer de l'argent aux abonnés en intervenant plusieurs fois pour les mêmes abonnés, voire deux  fois par semaine. C'est comme ça, qu'ils obligent les utilisateurs à payer  en extra les dépannages fréquents, en plus ils engagent des techniciens ambulants pour agir au nom de l'agence d'Algérie Télécom, pour faire payer les abonnés.(preuves à  l'appui). Le témoin dira : ‘’en ma qualité  d'hôtelier (propriétaire de 2 hôtels à la Rue de Paris), je vis constamment ce problème, le nombre innombrable de lettres de réclamations adressées à cette agence, confirment ce que je dis. Et je suis responsable de ce que je cite. Quoique, ils seront sans réponse, car je ne suis pas à  mon premier écrit’’. Ajoutant : "il faut ajouter que  l'Algérie Télécom oblige par force de coupures à nous acquitter  d'un service  qui n'est pas fourni. Les agents de cette compagnie  ne veulent pas entendre parler des journées de dérangements qui ne sont pas déduites de la facturation. C'est une situation qui les arrange pour démontrer à  leur tutelle, le recouvrement de créances injustifiées.  "De toute manière,  je vais les ester en justice pour abus,  quitte à rester sans téléphone et sans internet" nous a affirmé le propriétaire de l'hôtel beau séjour. Devant ces perturbations qui dérangent les clients et  les résidents  de cette municipalité balnéaire, les abonnés d'Algérie Télécom interpellent le wali d'Oran pour leurs venir en aide afin que ces perturbations ne se reproduisent plus, car ces pannes de  lignes téléphoniques  ne cessent de déranger toute une population au quotidien.

 

Medjadji H.
Mercredi 26 Décembre 2018 - 16:53
Lu 469 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 19-01-2018.pdf
3.44 Mo - 18/01/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+