REFLEXION

Comment soigner un abcès dentaire naturellement ?



Un abcès au niveau de la dent ou de la gencive est une véritable urgence dentaire, qui doit être prise en charge et soignée très rapidement par un dentiste. En effet, l’abcès ne peut se résorber de lui-même ni être traité par des méthodes naturelles. Toutefois, il est possible de soulager naturellement la douleur induite par ce phénomène, dans l’attente d’un rendez-vous chez un praticien. Quels sont les soins effectués par celui-ci ? Comment soulager efficacement la douleur de cette urgence dentaire ? Explications.
Urgence dentaire : les soins du dentiste sont indispensables
Nous venons de le mentionner, l’abcès est une urgence dentaire qui ne peut être traitée naturellement, mais uniquement par les soins appropriés d’un dentiste. Celui-ci procédera tout d’abord à l’anesthésie locale de la zone, avant de drainer le pus situé dans la pulpe de la dent ou au niveau de la gencive. Ensuite, le dentiste vide la pulpe pour la remplacer par une pâte, visant à éviter la propagation de l’infection.
En revanche, si l’urgence dentaire est trop étendue, dans ce cas, l’extraction de la dent (toujours sous anesthésie locale) devra être envisagée. En effet, nous le verrons un peu plus tard, les complications d’un abcès dentaire peuvent être graves et doivent impérativement être évitées.
Comment soulager la douleur d’un abcès dentaire naturellement ?
Vous le savez, il n’est pas toujours possible d’obtenir une prise en charge rapide par un dentiste. Aussi, à moins de profiter d’un centre dentaire ou d’un service d’urgence dentaire proche de chez soi, soulager la douleur dans l’attente d’un rendez-vous est nécessaire. Voici quelques méthodes naturelles à envisager :
• L’application d’huile essentielle de clous de girofle : les clous de girofle constituent un excellent anesthésiant, utilisé d’ailleurs dans certains soins dentaires, pour soulager la douleur. Il convient d’en appliquer quelques gouttes, au doigt, sur la dent concernée. Les effets sont très rapides et durables. Dès lors qu’ils se dispersent, n’hésitez pas à renouveler ce traitement.
• Les solutions homéopathiques : le Pyrogenium 7CH, le Calendula 5 CH et l’Hepar Sulfur 15 CH sont généralement recommandés par les pharmaciens, afin de soulager une urgence dentaire. N’hésitez pas à demander conseil !
• L’application de froid sur la zone douloureuse : si le froid est lui aussi un bon anesthésiant, il peut également accentuer la douleur. Aussi, avant d’appliquer de la glace sur la mâchoire, pensez à l’enrouler dans un linge, afin d’éviter le contact direct avec la peau.
• Le bicarbonate de soude en bains de bouche : très efficace pour limiter le gonflement et endiguer la douleur, le bicarbonate de soude peut être utilisé dans le cas d’un abcès dentaire. Pour cela, versez-en une cuillère à café dans un verre d’eau.
• L’utilisation d’une brosse à dents appropriée : privilégiez une brosse souple et un brossage délicat, pour éviter de réveiller la douleur.
Quelles sont les complications d’un abcès dentaire ?
Nous l’avons vu, une urgence telle que l’abcès peut avoir des conséquences graves sur la santé :
• La destruction de la dent touchée : celle-ci devra alors être extraite par un dentiste.
• La propagation de l’infection jusqu’aux sinus et aux voies respiratoires : les bactéries contenues dans le pus généré par l’abcès dentaire peuvent se répandre jusque dans les sinus, les pommettes, mais aussi vers les bronches, créant ainsi une infection respiratoire.
• La propagation de l’infection jusqu’au cœur : un abcès dentaire non soigné peut engendrer une endocardite bactérienne. Là encore, les bactéries se déplacent dans les vaisseaux sanguins jusqu’aux valvules cardiaques, pouvant causer la mort.
• La propagation de l’infection jusqu’au cerveau : très rare, cette complication plonge le patient dans le coma.
Comment se traite un abcès dentaire ?
Un abcès dentaire ne guérit jamais de lui-même et peut donner lieu à des infections qui peuvent être graves et dans d’autres parties du corps, au-delà de la bouche. C’est pourquoi l’abcès doit absolument être soigné par un spécialiste : un chirurgien-dentiste ou un stomatologue.
Pour traiter un abcès péri-apical, le chirurgien-dentiste (ou le stomatologue) va faire un drainage de l’abcès, ce qui consiste à évacuer le pus en perçant la couronne de la dent sous anesthésie locale, avant de nettoyer les canaux de la dent (situés dans les racines de la dent) pour éliminer le tissu qui est à l’intérieur de la dent (pulpe) infectée. Puis, il sera nécessaire de reboucher les canaux à l’aide d’une pâte dentaire spéciale pour éviter une nouvelle infection dans une dent qui est, dès lors, « dévitalisée » (morte). Dans les cas où l’infection a commencé à diffuser, des antibiotiques seront prescrits.
Pour traiter un abcès parodontal, il faut nettoyer l’espace entre la dent et la gencive touchées, sous anesthésie locale, puis essayer de recoller la gencive si la poche n’est pas trop importante. Si l’infection est sévère, l’extraction de la dent peut être nécessaire. Le chirurgien-dentiste peut aussi prescrire une préparation désinfectante à utiliser en bains de bouche.
Comment peut évoluer l’abcès dentaire ?
Sous traitement, la douleur s’estompe rapidement, puis l’infection régresse et guérit. Le plus souvent, la dent peut être conservée, mais elle est dévitalisée, c’est-à-dire que l’on a retiré le tissu vivant (la pulpe) à l’intérieur de la dent. L'extraction n'est indispensable que dans les cas d'infections graves.
Sans traitement, l’abcès évolue plus ou moins vite vers une « fistulisation » (formation d’un canal reliant l’abcès à la muqueuse ou à la peau, pour évacuer le pus). Ce phénomène atténue transitoirement les douleurs et le gonflement, mais l’infection expose à des complications graves en se diffusant à d’autres parties du corps. Les bactéries peuvent, en effet, atteindre la langue, la gorge, la face (et causer une « cellulite faciale ») ou les sinus maxillaires (qui sont situés juste sous l’œil) et entraîner une sinusite. Les bactéries peuvent emprunter les vaisseaux sanguins ou les lymphatiques et engendrer une nouvelle infection à distance de l’abcès dentaire : il est possible de voir apparaître des infections du cœur (endocardite), des poumons, des reins, d’une articulation, surtout en cas de prothèse. Enfin, un abcès dentaire non soigné peut être à l’origine d’une septicémie (infection générale).
Des complications graves, parfois mortelles...
Non soigné, un abcès dentaire peut mener à de sérieuses complications. A un stade plus avancé, le gonflement va se voir extérieurement, des ganglions peuvent apparaître sous la mâchoire : l'infection se propage alors au niveau des tissus mous comme la joue, la peau, les muscles. On parle de cellulite infectieuse. Le pus se fraie un chemin à travers les tissus et perce un orifice de sortie (la fistule), qui aboutira sur la gencive ou parfois à l'extérieur, sur la peau du visage (joue, menton).
Parmi les complications de l'abcès dentaire :
• Une perte de la dent peut survenir : l'abcès peut infecter l'os qui tient la dent et le détruire ( parodontite). Dans 90 % des cas avancés, la dent infectée sera retirée ;
• Une infection unilatérale des sinus : les racines des molaires du haut sont localisées près des sinus. Si l'abcès dentaire génère du pus, les sinus peuvent alors se remplir de ce pus, ce qui va engendrer une douleur à l'appui sur les pommettes ou lorsque la tête est projetée en avant, un écoulement purulent unilatéral et une sensation de mauvaise odeur dans le nez ;
• L' endocardite bactérienne : les bactéries issues de l'abcès dentaire atteignent le cœur à travers les vaisseaux sanguins. Ces bactéries arrivant au cœur peuvent infecter les valvules et conduire à des conséquences parfois mortelles ;
• Plus qu'exceptionnel, l'abcès du cerveau : l'infection pourrait se propager des dents jusqu'au cerveau à travers les veines. Une infection du cerveau peut mener à un coma ;
•    Chez les patients immunodéprimés ( diabète non équilibré par exemple), une cellulite se diffuse de la joue au cou à la poitrine, puis provoque une nécrose de tous les tissus avec pour conséquence une septicémie. Malgré la prise en charge médicale, le pronostic vital est engagé ;
• L'angine de Ludwig : cette infection sérieuse, parfois fatale, touche les parties situées sous la langue et sur le côté. Elle risque de bloquer les voies respiratoires et de provoquer la mort par étouffement. Une trachéotomie doit alors être pratiquée en urgence.
Selon le Dr Banares, pour stopper l'infection et éviter des complications graves, il faut consulter dès les premiers symptômes, et se rendre aux urgences si la fièvre dépasse les 38°C et qu'il devient difficile de déglutir et de s'alimenter.
Prévention
Certains gestes peuvent être adoptés pour prévenir les abcès dentaires.
• Adopter une bonne hygiène bucco-dentaire : se brosser les dents deux à trois fois par jour ;
• Faire des visites régulières chez le dentiste pour un détartrage et un examen complet de la dentition ;
• Diminuer ou arrêter sa consommation de tabac ;
• Eviter les aliments et les boissons acides ;
• Eviter les aliments trop sucrés.

 

Réflexion
Dimanche 16 Août 2020 - 16:57
Lu 597 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 31-10-2020.pdf
2.91 Mo - 30/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+