REFLEXION

Chlef : La mère qui a enterré son bébé vivant à la barre



Chlef : La mère qui a enterré son bébé vivant à la barre
La 3ème session criminelle de la cour de Chlef a débuté la deuxième semaine de ce mois d’octobre en cours pour être clôturée le douze du mois de décembre prochain, 150 affaires enrôlées, l’une qui sera d’actualité en cette session la plus importante c’est de dossier de l’affaire de la fille mineure qui a enterré son bébé illégitime classée comme crime abominable qui pourrait être évité si cette maman au moment de sa grossesse a été pris en charge à temps par des associations d’aide au sexe féminin en détresse ou par des psychologues.D’autres dossiers volumineux aussi d’une grande importance ayant atteinte à la sûreté de l’état en premier lieu celui liée à la constitution d’un groupe armé de terroristes comprenant 17 individus qui vont être présentés à la barre dont 13 parmi le groupe dangereux ont été arrêtés par les services de sécurité et quatre autres du même groupe sont toujours en fuite et qu’ils seront jugés par contumace, les griefs portés à leurs encontre, sont accusés de crime volontaire avec préméditation et destruction de biens d’autrui, le seconde affaire à juger pour atteinte à la sûreté de l’état liée également elle aussi au terrorisme ayant pour crime et d’assistance à un groupe armé de terroristes en logistique et matériels dont laquelle le groupe de ces individus est impliqué.

Della Kader
Dimanche 11 Octobre 2009 - 22:04
Lu 495 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 22-09-2020.pdf
2.88 Mo - 21/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+