REFLEXION

Chihab affirme que Bouchouareb est ‘’fils de harki’’



Dans une interview à la chaîne de télévision privée El-Hayat TV, le député RND, Chihab Seddik révèle comment les cercles du pouvoir avaient, selon lui, «imposé» l’ex-ministre Abdeslam Bouchouareb, d’abord comme député du RND, puis comme ministre de l’Industrie. «J’ai reçu un coup de téléphone, raconte Chihab, aux environs de 23 h de la part de Saïd Bouteflika, qui me demande si je m’étais entendu avec Bouchouareb et qu’il fallait, au nom du nationalisme, l’intégrer sur nos listes. Je lui ai répondu que mon nationalisme et mon statut de fils de chahid et de moudjahid ne m’autorisent pas à accepter un fils de harki !» Poursuivant sa narration, Seddik Chihab affirme avoir reçu le lendemain un appel téléphonique de feu Ahmed Boustila, ancien commandant de la Gendarmerie nationale, qui, lui aussi, lui faisait pression pour recevoir la candidature d’Abdeslam Bouchouareb sur la liste du RND pour la circonscription d’Alger.

Réflexion
Lundi 22 Avril 2019 - 19:52
Lu 3097 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 21-05-2019.pdf
3.44 Mo - 20/05/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+