REFLEXION

Ça sent l’odeur des Kouninefs !



Ça sent l’odeur des Kouninefs !
Dans la terrible jungle du Fassad à Mostaganem, celui qui ne se fait pas dévorer par les hyènes, ces responsables nommés par les SMS de Haddad et Kouninefs, se fait écraser par le troupeau des députés et maires de Ould Abbès. Sensible à l’ambiance du Hirak, le Mandjel contemple d’un œil à moitié endormi sur l’écran de son smartphone, les vagues dénonciations des internautes et les cris des Faceboukeurs , qui semblent noyés dans leur désespoir, mais Moul firma , bien renseigné sur les sales affaires de ces oligarques ‘’Royalement installés’’, croyant être à l’abri des frappes du Mandjel, il assure que ce n’est qu’une question de temps , parce que le tsunami arrive! Moul firma, assis sur le tabouret inconfortable en plastique en face de la Télé, se concentrant sur les infos, attendant des nouvelles sur l’ISSABA de Mostaganem. Les pieds sur le sol, les mains posées sur les genoux, entre ses doigts, un petit morceau de papier, le tort, le plie, le froisse, le déplie, essayant de cacher sa nervosité, Moul firma, au regard rivé sur le répertoire de son tel  fait défiler des numéros comme s’il cherchait un contact. Il glisse sa main sur un numéro au hasard, mais c’est bien lui ! Le 021, son ami d’Alger.  Quelques instants plus tard, la voix de son ami, lui réchauffe l’oreille, et le met enfin à l’aise : avant de rassasier ta curiosité au sujet des affaires de scandales de Mosta, je vais t’étonner par une petite info ‘’inédite’’, se réjouit son ami au téléphone avant de révéler : ‘’Et bien, Si Moul firma,  tu avais pour voisin un général et tu ne le savais pas ? Cette villa qui était juste à côté de ton domicile, et qui est restée fermée depuis des années, elle appartenait à un très influent qui appartenait à la Issaba et qui a été limogé, et tu as peut être entendu ces derniers jours le bruit des travaux de réfection, eh bien elle a été vendue et c’est le nouveau propriétaire qui fait les travaux !’’ C'est la cerise sur le gâteau, un terrain octroyé par l’agence foncière pour quelques millions vendu à 4 milliards de cts, commente Moul firma avant de laisser son ami continuer. ‘’ Au sujet de Moul chapeau, je viens de confirmer qu’il a exercé le poste de chef de la daïra de Msila en 1995 (décret exécutif du 1avril 1995) et puis chef de daïra de Boumerdes avant d’être muté à Blida pour finir sa carrière de chef de daïra à Tissemsilt en 1998 (décret exécutif du 17 octobre 1998), pour intégrer la fonction de chef de département à l’Epic de Boumerdes sous la direction de l’actuel DTP de Mostaganem qui était PDG de la dite Epic et en parallèle, il a fait un mandat à l’APW de Boumerdes’’ confirme l’ami de Moul firma. Alors avec cette belle carrière, et cette longue expérience, il fera un bon conseiller, explique Moul frima, avant d’interroger son ami sur les rumeurs qui circulent autour de quelques affaires de foncier à Mostaganem. Après quelques secondes de réflexion, l’ami de Moul frima, répond : ‘’ tout ce que je peux te dire, est qu’une commission spéciale sera attendue ce dimanche au niveau de la cour de justice, et qui devra, selon mes infos, déclencher une série d’enquêtes judiciaires sur plusieurs dossiers, beaucoup de têtes risquent de tomber, il y’a même des anciens magistrats et des anciens cadres des services et hauts responsables qui seront inquiétés… entre nous ça sent l’odeur des ‘’Kouninefs’’ les terrains de Bordjia et Fornaka sont ciblés… ! révèle l’ami de Moul firma avant de décrocher ! ‘’Kouninefs’’, ce nom c’est nouveau pour Mosta, comme celui de AZ, ils sont tombés avec les dernières pluies ! Murmure Moul firma, avant de ranger son tabouret pour rejoindre El hadja à la cuisine !

Réflexion
Mercredi 18 Septembre 2019 - 20:17
Lu 1697 fois
Moul Firma
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 17-10-2019.pdf
3.62 Mo - 16/10/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+