REFLEXION

CRISE POLITIQUE : Le FFS appel à une alternative démocratique



Au moment où l’Algérie se retrouve dans une étroite seringue, conséquence d’une impasse politique, sur fond de manifestations populaires qui durent depuis le 22 février, le FFS profite de la journée nationale de l’étudiant pour lancer un appel pour une alternative démocratique. « Plusieurs semaines de mobilisation et d'engagement, ont drainé la quasi-totalité d'un peuple plus que jamais décidé et déterminé à imposer un changement radical du régime autoritaire algérien. », écrit dans sa déclaration le FFS qui salue cette « dynamique révolutionnaire ». En réponse à cette légendaire démonstration de force populaire, le FFS accuse le pouvoir résiduel en place de multiplier « ses manœuvres et ses manigances dans l'unique espoir de mettre en échec cette déferlante citoyenne.» « Aujourd'hui, le Pouvoir réel est assumé et exercé entièrement par l'état-major de l'armée qui lègue occasionnellement, quelques-unes de ses attributions de façade à un fonctionnaire à la tête de l'État et à un gouvernement factice et impopulaire », note encore le FFS qui revient aux fameuses consultations avortées de Bensalah en les qualifiant de « forfaiture politique ». Devant une telle impasse qualifiée de « flottement politique généralisé » et face « à l'entêtement pesant du pouvoir, », le parti de feu Hocine Ait Ahmed estime que   « les vraies forces du changement doivent agir. Elles doivent être à la hauteur du contexte politique qui devient de plus en plus épineux. » 

Ismain
Dimanche 19 Mai 2019 - 18:31
Lu 247 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-09-2019.pdf
3.6 Mo - 18/09/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+