REFLEXION

CRISE LIBYENNE : La tripartite d’Alger plaide pour l’application du plan onusien



L'Algérie, la Tunisie et l'Egypte ont réitéré le lundi  21 Mai 2018 s au terme de la réunion ministérielle tripartite consacrée à la Libye, la nécessité de la mise en œuvre du plan d'action onusien pour la résolution de la crise libyenne et d'assurer les conditions propices à son accélération, soulignant que "tout retard dans la résolution de la crise ouvrera la voie à davantage d'escalade, de violence, de terrorisme et de conflits". Dans un communiqué final, ayant sanctionné la réunion ministérielle tripartite (Algérie, Tunisie et Egypte) présidée par le ministre des Affaires étrangères, M. Abdelkader Messahel, à laquelle ont pris part ses homologues égyptien,  M.Sameh Chokri, et tunisien, M.Khémis Jhenaoui, les ministres ont mis en avant "l'importance de la mise en œuvre du plan d'action onusien", saluant l'"avancement réalisé" dans ce sens, appelant toutes les parties libyennes dont celles influentes à "davantage de concessions pour mettre l'intérêt national au dessus de toute autres considérations et à réaliser le consensus national pour dépasser l'étape de transition". Les trois ministres ont souligné à l'issue de cette réunion qui s'inscrit dans le cadre de l'initiative tripartite consacrée à l'examen des développements de la situation en Libye "l'impératif d'assurer toutes les conditions propices pour l'accélération de la mise en œuvre du plan d'action onusien".

Ismain
Mardi 22 Mai 2018 - 17:57
Lu 168 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma