REFLEXION

CRASH D’UN AVION MILITAIRE A BOUFARIK : 257 VICTIMES : L’Algérie en deuil

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a décrété mercredi, un deuil national de trois jours, suite au crash d'un avion militaire à Boufarik et qui a fait 257 victimes, annonce la présidence de la République dans un communiqué.



L’Algérie en deuil suite au crash d’un avion militaire , survenu dans le périmètre de la base de Boufarik, hier, le mercredi matin, et qui a causé la mort de 257 passagers, dont les membres de l’équipage, selon un bilan officiel du ministère de la défense nationale, établi à 12 h 10 minutes. L’avion militaire de type ‘’llyushin’’, transportant à bord 300 passagers, s’est écrasé hier, le mercredi matin dans le périmètre de la base aérienne de Boufarik (Blida), a-t-on appris de source militaire. Une fumée noire épaisse se dégageait de l'appareil en feu, visible de l'autoroute reliant Alger à Blida, suite à ce crash dont ont ignore pour l'heure le bilan, a constaté une journaliste de l'APS. Selon des informations recueillies auprès de la même source, l'avion était en partance pour Bechar (Sud-ouest).   Des unités spéciales de la Protection civile ont été dépêchées sur place pour secourir d'éventuelles victimes. Selon un communiqué officiel du ministère de la défense nationale (MDN), diffusé à 12 h 10 minutes, le bilan du crash est de 257 victimes, dont les dix membres de l'équipage .Le vice-ministre de la défense et chef d'état-major de l'ANP, le général de corps d'armée, Ahmed Gaid Salah, à annulé sa visite dans la 2e région militaire tout en demandant l'ouverture urgente d'une enquête sur ce malheureux accident d'avion. Pour rappel, le dernier crash d'un avion militaire remonte  au mois de février  de l’année 2014, date à laquelle un Hercule 130 transportant des militaires et leurs familles, en provenance de Tamanrasset, s'est écrasé à Oum El Bouaghi, avec un bilan  de 77 victimes,  dont une seule personne a survécu à ce crash dû à des mauvaises conditions météorologiques, selon les résultats de l’enquête effectuée. Ayant appris avec une ‘’profonde affliction", la survenue de cette tragédie, l’ensemble des membres du gouvernement, ont observé une minute de silence à la mémoire des martyrs victimes de cette tragédie, et ont présenté en cette douloureuse circonstance leurs plus sincères condoléances aux familles des martyrs victimes de cette tragédie, et partagent, également, ces condoléances et l'expression de leur solidarité avec le Haut Commandement de l'Armée nationale populaire et l'ensemble de ses personnels.

 

Ismain
Mercredi 11 Avril 2018 - 17:29
Lu 1623 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 15-11-2018.pdf
3.06 Mo - 14/11/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+