REFLEXION

COVID 19 A ORAN : 30 milliards pour une meilleure prise en charge des patients

La wilaya d'Oran vient de débloquer une enveloppe financière conséquente de 30 milliards de centimes pour les dépenses d’urgence, afin de faire face à l’épidémie de Coronavirus qui s’est propagée, affectant prés de 2000 personnes dans la wilaya d’Oran.



Cette enveloppe financière est destinée à l’acquisition des moyens de prévention, équipements et accessoires médicaux ainsi que des médicaments a-t-on appris des services de la wilaya d'Oran.  La même source a indiqué que des moyens humains et matériels sont déployés pour la prise en charge des patients et la gestion de l’évolution des nombres de malades du coronavirus. La wilaya d'Oran qui  enregistre, depuis quelques jours, une hausse du nombre de cas de Covid-19, figure parmi les villes du pays les plus touchées par la pandémie, avec plus de 1.800 cas positifs enregistrés depuis le début de la crise sanitaire, rappelle-t-on. Toutefois, cette recrudescence des cas de Covid-19 à Oran n’a pas poussé une partie de la population locale à respecter les mesures de prévention et les gestes barrières. Le constat sur le terrain est des plus déplorables, a-t-on constaté. Les cas de covid 19 ne cessent d’augmenter à la wilaya d’Oran. Les enquêtes de la direction de la santé de wilaya (DSP) ont démontré que les cas contaminés ont été  enregistrés dans les fêtes de mariage, des cérémonies et funérailles en plus du transport urbain, surtout le privé revenu à la circulation. Devant cette situation alarmante, les professionnels de la santé publique ont tiré la sonnette d’alarme quant à l’importance de respecter les mesures de prévention pour endiguer la progression de la pandémie et d’éviter les lieux à haute fréquentation de la population. Le chef de service de prévention à la direction de santé de la wilaya, le Dr. Yousef Boukhari a souligné que le port du masque, l’hygiène des mains et le respect de la distanciation sociale sont des gestes très importants dans la lutte contre le virus, ajoutant qu’il faudrait également éviter les rencontres familiales (décès, mariages, circoncisions, anniversaires) afin de stopper la propagation du Covid-19.

Medjdji H.
Dimanche 12 Juillet 2020 - 16:39
Lu 341 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 06-08-2020.pdf
3.65 Mo - 05/08/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+