REFLEXION

COVID 19 A MASCARA : Le scanner en panne à l'hôpital ‘’Yssaad Khaled’’

Augmentation du nombre de cas de contamination et manque de moyens à Mascara. "On assiste ces derniers jours à une augmentation du nombre de cas de contamination du virus corona à travers la wilaya de Mascara", nous a confirmé le docteur Belghali Hocine, médecin épidémiologiste, qui a révélé que la situation n'est quand même pas inquiétante et elle est bien contrôlée.



Ce dernier met en cause les carences au niveau des établissements hospitaliers de la wilaya  notamment en moyens de prévention d'une part, et la panne du seul appareil scanner de l'hôpital ‘’Yssaad Khaled’’ de Mascara, qui a été utilisé pour détecter les cas d'infection, d'autre part. Le docteur Belghali Hocine s'est interrogé sur le sort de l'appareil de détection du virus corona, dont a bénéficié la wilaya depuis plus de trois mois, et qui n'a pas été jusque là exploité, pour des raisons inconnues, sachant qu'il permet de réaliser 96 analyses toutes les deux heures. Le médecin spécialiste indique que la première vague de la covid-19 en Algérie, était une expérience suffisante pour les staffs médicaux et les autorités, pour faire face à la deuxième vague. Mais de telles lacunes, selon le médecin toujours, affectera négativement la lutte contre la propagation de ce virus, et dans ce contexte, il confirme qu'on a demandé aux  nombreux ‘’cas’’ infectés, reçus dans les hôpitaux qui présentent des symptômes de Corona, de se rendre chez les radiologues privées afin de passer des scanners, et s'assurer de l'infection au corona, avant prescription de médicaments. La plupart, ajoute-t-il, ne reviennent pas, n'ayant pas les moyens financiers pour payer ces actes, pour beaucoup d'entre eux. En revanche, le médecin lance un appel aux citoyens, à se rendre, dès les premiers symptômes dans les hôpitaux, et ce pour des enquêtes épidémiologiques menées par les services compétents et ainsi réduire la propagation de l'épidémie surtout en cette période de retour dans les établissements scolaires, incitant les parents suspects ou infectés, à empêcher leurs enfants scolarisés d'y aller pour éviter d'éventuelles contaminations. Dans le contexte des lacunes citées plus haut, et qui ne font qu'aggraver la situation épidémiologique, le wali de la wilaya de Mascara, M.Abdelkhalek Sayouda a reçu des représentants des différents syndicats du secteur de la santé, et enregistré leurs préoccupations, notamment le manque de ressources humaines dans les hôpitaux. L'urgence est signalée et ainsi la fourniture de vêtements et de masques de protection, le premier responsable a assuré qu'il connait la réalité de la situation du secteur de la santé dans la wilaya, et que d'importantes enveloppes financières ont été allouées pour l'acquisition de tous les équipements de protection contre l'épidémie et qu'ils sont disponibles en nombres suffisants.

Sahraoui Lahcene
Dimanche 15 Novembre 2020 - 14:12
Lu 105 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma