REFLEXION

COUR SUPREME : Khalida Toumi placée en détention provisoire



Khalida Toumi, ancienne ministre de la Culture de l’ère Bouteflika, a été placée en détention provisoire, lundi 4 novembre, par le juge enquêteur près la Cour suprême après avoir comparu pour corruption. Elle se trouve en ce moment à la prison d’El Harrach. Khalida Toumi est poursuivie pour des affaires liées à la dilapidation de deniers publics et de corruption. Les charges retenues contre l’ancienne ministre et ex-députée du RCD ne sont pas encore connues, mais de nombreuses informations non-confirmées ont circulé sur la question. Des informations concernant la période où elle était ministre de la Culture. Il est question de deux manifestations majeures organisées par son département, à savoir « Alger, capitale arabe de la culture » et « Tlemcen, capitale de la culture islamique ». Khalida Toumi est sous une interdiction de quitter le territoire national (ISTN) depuis deux semaines environ. La semaine dernière, des médias ont fait circuler l’information selon laquelle elle a été arrêtée par les services de sécurité, mais elle a vite fait de démentir l’information.         

Nadine
Mardi 5 Novembre 2019 - 15:49
Lu 521 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma