REFLEXION

COUR DE JUSTICE DE TIARET : Le nouveau procureur général installé



Le dimanche  18 août 2019, M. Djarir Abdelhafidh, directeur central, responsable des affaires civiles et juridiques au niveau du ministère de la justice a procédé à l'installation du nouveau procureur général, près la cour de Tiaret et ce, en présence des autorités judiciaires, militaires et civiles. En effet, il s'agit de M. Belhadj Abdelmadjid, lequel a occupé plusieurs postes et aurait rejoint le corps de magistrature en 1989,selon le représentant du ministre de la justice et garde des sceaux qui dira que cette procédure d'installation, obéit à la circulaire ministérielle N°1629 du 14 août 2019,stipulant à un remaniement au niveau des postes de présidents de cours et de procureurs généraux. Le représentant du ministre de la justice, a relaté devant l'assistance ,le parcours professionnel du nouveau procureur général, lequel aurait exercé ses fonctions au sein des tribunaux de Bir Mourad Rais,et aussi procureur de la république au niveau du tribunal de Sidi-Mhamed et enfin, procureur général adjoint au niveau de la cour de Bouira et dans une brève allocution, le représentant  du ministre de la justice a déclaré devant l'assistance que ce grand remaniement, s’inscrit en concomitance avec la période sensible que traverse le pays et les exigences d'une justice indépendante qui se taille une place dans la modernité de ses prestations qui s'illustrent par une proximité tout en dessinant "une justice de citoyenneté".Dans le même contexte,l'intervenant a mis l'accent sur le devoir de lutte contre la corruption.Pour sa part ,l'ex-procureur général, M.Mehida Mokhtar,a vivement remercié les autorités locales et à leur tête, le wali, qui ,selon l'ex-procureur général, aurait  donné un grand souffle pour la réalisation des infrastructures judiciaires et dans ce sens, il dira: «Le wali de Tiaret, a déployé des efforts consentis en débusquant des dossiers relatifs à la réalisation de tribunaux et de pénitenciers et lesquels dossiers n'ont pas vu le jour depuis 10 années."Par ailleurs, le représentant du ministre de la justice, M. Djarir Abelhafidh, nous dira que ce remaniement au niveau du corps de la justice aurait pour mission intrinsèque: la lutte contre la corruption, l’indépendance de la justice et surtout l’édification d'une justice citoyenne. Pour rappel, l’installation du président de la cour, n’a pas eu lieu, eu égard à une absence justifiée, nous dira le président de la cour de Tiaret, lequel a été appelé à occuper un nouveau poste à la cour suprême.    

A.Benrebiha
Dimanche 18 Août 2019 - 18:18
Lu 853 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma